Insécurité-Haïti: 3 membres d’une même famille tués par balles des bandits dans le quartier de Péguy Ville.

Insécurité-Haïti: 3 membres d’une même famille tués par balles des bandits dans le quartier de Péguy Ville.

Poète Farah-Martine Lhérisson, son mari et ses enfants. Lamothe Lavoisier et leur fils Laurent Lavoisier sont décédés lundi soir 15 juin sous les balles de bandits non identifiés. Des informations d’un membre de la famille proche sont partagées avec nous, confirmant que les bandits sont entrés dans la maison du poète dans la rue Qualo, quartier Péguy Ville (Petionville), et ont semé des cartouches sur tout le monde. Farah-Martine Lhérisson, directrice de l’école Saint-Lyon de Delmas 43, a reçu au moins 3 balles, son mari Lamothe Lavoisier, ingénieur civil a reçu 4 balles. Leur fils, Laurent Lavoisier, gravement blessé lors de cette fusillade, a rendu l’âme sur un lit d’hôpital dans la capitale mardi matin. Pour les enfants de 2 autres sont sortis blessés alors que les bandits répandaient des balles dans la maison Farah-Martine Lhérisson, 49 ans, a écrit plusieurs recueils de poèmes, dont “Itinerary Zero”. Il a également enseigné la littérature pendant de nombreuses années dans diverses écoles de la région métropolitaine de Port-au-Prince. La fusillade qui a emporté 3 membres d’une même famille montre, encore une fois, que personne n’est épargné par la machine d’insécurité qui sillonne le pays.

Malgré de nombreux grands discours prononcés par les autorités dans les médias, les bandits avec leurs armes à feu prouvent qu’ils font la loi dans le pays. C’est très triste.

Total Views: 28 ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *