27 février 2024

Émeute à Vancouver le 15 novembre : Justin Trudeau évacué d’urgence d’un restaurant chinois sous la pression de manifestants.-

La scène a mobilisé une centaine de policiers, inquiets des actions spécifiques des manifestants, notamment le déplacement de barricades de protection dans le quartier chinois de Vancouver. Le sergent Steve Addison, de la Police de Vancouver, a souligné lors d'une conférence de presse que l'objectif principal était d'assurer la sécurité du Premier ministre.

Le 15 novembre dernier, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a vécu une soirée mouvementée à Vancouver, où il a été contraint de quitter précipitamment un restaurant chinois en raison de manifestations spontanées rassemblant environ 250 personnes. Certains manifestants, arborant des drapeaux palestiniens, exprimaient leur demande urgente d’un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza.

La situation a dégénéré, menant à l’arrestation de deux individus. Un homme de 27 ans a été appréhendé pour avoir violemment agressé une policière, tandis qu’un autre homme de 34 ans a été placé en garde à vue pour entrave à la police. Les tensions ont nécessité l’utilisation d’un pistolet électrique par les forces de l’ordre pour maîtriser l’un des individus.

Les manifestants, au-delà de leurs revendications pour la paix à Gaza, ont également critiqué la politique étrangère de Trudeau, pointant du doigt ses sanctions contre des personnalités haïtiennes. Des slogans accusateurs tels que « Vous avez du sang sur les mains » ont été criés à l’encontre du chef du gouvernement.

La scène a mobilisé une centaine de policiers, inquiets des actions spécifiques des manifestants, notamment le déplacement de barricades de protection dans le quartier chinois de Vancouver. Le sergent Steve Addison, de la Police de Vancouver, a souligné lors d’une conférence de presse que l’objectif principal était d’assurer la sécurité du Premier ministre.

Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux témoignent du tumulte, montrant Trudeau chahuté par des manifestants à l’intérieur d’un second restaurant situé dans un autre quartier de Vancouver. Cet incident souligne la polarisation persistante autour de questions internationales et la frustration croissante envers les décisions politiques du gouvernement canadien, jetant ainsi une lumière crue sur la complexité des enjeux politiques actuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading