27 mai 2024

Scandale de corruption au niveau du Conseil Électoral Provisoire (CEP) juste après la révocation du DG de l’ULCC, Me Claudy Gassant.-

Des conseillers électoraux dont Léopold Berlanger auraient reçu 200 000 $ USD pour adopter une résolution rédigée par la Présidence en vue de déclarer le CEP incompétent pour trancher sur le conflit opposant les pouvoirs exécutif et législatif, ou dire le mot du Droit.

Faut-il noter que 3 des neuf conseillers électoraux ont refusé le pot-de-vin estimé à 1 800 000$ USD. Cette moisson serait venue de Andy Apaid, Reginald Boulos, OAVCT et l’ONA.

Les hommes du pouvoir veulent par tous les moyens en finir avec les Sénateurs de la République optant pour le respect de la constitution et du décret Électoral de 2015.

Pour se faire, l’Executif achète l’apport du CEP en vue de vendre une impression de décision institutionnelle et d’instauration de l’Etat de droit à la communauté internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading