27 mai 2024

Affaires étrangères-installation : le Dr Claude Joseph remplace Bocchit Edmond.-

3 min read

Enseignant-chercheur, ancien professeur à University of Connecticut, le Dr Claude Joseph, qui détient un doctorat en politiques publiques, a pris ce jeudi les rênes du ministère des Affaires étrangères et des Cultes (MAE). Le nouveau titulaire du MAE n’est pas à son coup d’essai au service de la République. Il a passé 8 mois comme chargé d’affaires de la Ré publique d’Haïti près le royaume d’Espagne. Au cours de cette période « il a su susciter un regain d’intérêt de l’Espagne pour Haïti », a expliqué le chef du gouvernement, qui a investi ce dernier dans ses fonctions.

Le Premier ministre Jouthe a affirmé que le nouveau chancelier a la capacité de faire bouger les lignes. Les résultats qu’il a su donner en un temps record au sein de la diplomatie en témoignent. « Pour compenser les difficultés de l’économie nationale, le gouvernement doit s’appuyer sur la coopération internationale pour répondre aux principaux désidératas de l’heure », a fait savoir le Premier ministre, qui dit attendre un joli coup de balai dans la diplomatie haïtienne. Le gouvernement précise-t-il, est à la recherche de la méritocratie.

« Si quelqu’un n’a pas la capacité de représenter le pays correctement, remplace-le. Il faut arrêter de supplanter les professionnels aguerris », a ajouté Joseph Jouthe, qui a profité de l’occasion pour remercier le ministre sortant, le présentant comme un homme dynamique, qui a travaillé dur et fort pour garder Haïti vivant sur l’échiquier mondial.

Dans ce contexte de crise sociopolitique que vit le pays, le nouveau ministre a promis de réorienter la politique extérieure du pays. Selon lui, son agenda diplomatique va s’articuler sur deux axes centraux. « Il faut recentrer nos grandes priorités d’action dans le cadre d’une diplomatie en temps de crise. Cela exige une réorientation de la politique extérieure du pays suivant les réponses à apporter à la crise en partenariat avec l’international », a déclaré Claude Joseph, soulignant que la situation du pays est grave, qu’il y a urgence d’agir.

Faire face à la crise, selon le chancelier, suppose aussi la volonté de transformer celle-ci en opportunité d’actions. « Ces actions diplomatiques doivent viser à réorienter tout le système de coopération avec nos principaux partenaires avec l’impérieuse nécessité de stabiliser le pays, de préserver la démocratie et de préparer l’avenir », a tenu à souligner le diplomate qui a remercié les Etats-Unis, le Canada, la France, l’Espagne pour leur appui très marqué au président Jovenel Moïse. Le chef du gouvernement en a profité pour exprimer son respect pour le travail accompli par son prédécesseur.

Dans son discours d’adieu, Bocchit Edmond a souligné qu’il va quitter le ministère des Affaires étrangères après 29 ans de carrière. L’ex-titulaire du ministère des Affaires étrangères et des Culte dit avoir fait œuvre qui vaille au moment où il dirigeait l’institution. « J’ai pu, malgré les défis, faire œuvre qui vaille. J’ai fait ce que le devoir et l’impératif politique me recommandaient. J’espère que le pays saura en profiter et faire l’économie des efforts entrepris », a exprimé le ministre sortant, avant de souhaiter succès au nouveau titulaire du MAE.

Edrid St Juste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading