27 mai 2024

Les gangs de la région utilisent les promoteurs de musique et les artistes comme couverture pour leurs opérations criminelles

2 min read

Le Lieutenant-Colonel Michael Jones, de l’Agence de l’implémentation de la sécurité contre la criminalité affiliée à la CARICOM, a révélé une tendance inquiétante dans le monde de la criminalité organisée. Selon ses déclarations récentes, les gangs opérant dans la région exploitent désormais des promoteurs de musique et des artistes comme couverture pour leurs activités illicites.

Dans une interview exclusive, le Colonel Jones a souligné que cette collaboration entre les gangs et les figures de l’industrie musicale se manifeste à travers diverses formes, notamment aérienne, maritime, terrestre et même dans le cyberespace. Il a mis en lumière le rôle crucial du Web clandestin dans la réalisation de nombreuses transactions, avec des paiements effectués en bitcoin, échappant ainsi aux radars des autorités traditionnelles.

« Il est impératif de comprendre que les identités des personnes qui organisent les envois, facilitent les formalités portuaires et réceptionnent les marchandises sont essentielles pour démanteler ces réseaux criminels », a déclaré le Colonel Jones. « Nous devons être proactifs dans notre approche pour identifier et neutraliser ces acteurs, tout en protégeant les industries légitimes telles que la musique et le divertissement qui pourraient être malheureusement exploitées. »

Cette révélation soulève des préoccupations majeures quant à la manière dont les industries culturelles peuvent être infiltrées et exploitées par le crime organisé. Les autorités de la CARICOM et au-delà doivent intensifier leurs efforts de coopération et de partage d’informations pour contrer cette nouvelle menace émergente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading