21 février 2024

PROFESSEUR JORAM VIXAMAR UN VIRUS EXCEPTIONNEL POUR UNE JEUNESSE FLEURISSANTE

4 min read

On a souvent entendu dire qu’au grand pouvoir correspond de grande responsabilité. Et Albert Einstein de son côté prétend que : _ »le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui gardent et laissent faire. »_ De ce fait, je me suis dépouillé de l’étiquette PAGISTE, question d’apporter une lumière vive et claire sur la situation actuelle de l’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH), particulièrement sur Ce Slogan : Virus Vixamar , qui fait la une sur les réseaux sociaux et salit l’image du premier fils de cette dite Université qui fut:

1-président du premier comité central de cette Université,

2- premier étudiant licencié de cette même Université ,

3- premier étudiant à avoir déposé sa thèse de doctorat.

Il faut dire que nous sommes tous en connaissance de la connotation du mot : virus . Soit le dans le domaine de la médecine, de l’informatique entre autres… Au fait, en ce qui concerne le slogan Virus Vixamar, je vais tout mettre au propre pour éviter toute manipulation d’esprits faibles par des gens mal intentionnés , aveuglés par la cupidité et le vice . De ce fait, une approche historique nous serait très utile et même indispensable.

Du temps de la métropole française, soit vers les années 1758, il a eu un nègre, un esclave connu sous le nom de FRANÇOIS MACKANDAL, qui après tant de souffrances et de mépris de la part des blancs, a fini par se faire distinguer dans la colonie en prenant la fuite. Mais le plus important de tout ça, c’est qu’il ne gardait pas cette idée pour lui seul. Mackandal cherchait et finissait par contaminer les autres esclaves de cette tendance.

Et plus tard, ça nous a donné le premier janvier 1804. Sans nul doute, les colons n’ont ils pas pris Mackandal pour un virus? Mackandal n’a-t-il pas vraiment contaminé les autres esclaves du venin de la liberté? Et à qui le désir d’être libre peut-il sujet d’un virus? Cependant , ce nègre était pour les autres esclaves un sauveur à cette époque. Donc, j’espère bien que vous commenciez à comprendre le pourquoi de cette appellation tendancieuse.

A l’instar de Mackandal, Prof. Joram Vixamar est le premier étudiant de la première promotion de L’UPNCH, qui a fait sa licence en gouvernance locale, qui après, se rendait en France pour ses études de deuxième et de troisième cycle. Et revient de son pays pour se mettre aux services de ce dernier (Haïti). Pour ainsi dire, il a implanté un programme de deuxième cycle (master) à l’UPNCH dès son retour, en *Économie et Gestion des Collectivités Territoriales* (MEGCT), dont il est son directeur.

Toujours dans la même ligné MACKANDALIQUE Prof. Vixamar ne gardait pas pour lui seul les couloirs pouvant permettre à d’autres jeunes de se rendre en Europe pour suivre sa trace. C’est-à-dire permet à d’autres jeunes de se rendre en France pour des études de deuxième et de troisième cycle comme lui. Parmi eux, nous pouvons citer : Joël Michel, Franceau Valmera, François Abdias, Frandy Augustin, Jim Costumé et autres…

En plus de cela, Prof. Joram Vixamar ne se sentait pas en paix, car son voeu le plus cher, c’est de voir l’UPNCH qui brille parmi les grandes Universités du monde. C’est pourquoi, il a supporté un plan de réforme qu’un groupe d’étudiants éclairés, avisés avaient proposé a l’ancien recteur de la dite Université.

Malheureusement, l’ancien recteur qui voulait à tout prix garder *le statu quo*, a plutôt donné sa démission au lieu d’appliquer ce plan de réforme. De ce fait, le comportement maléfique de certaines personnes laisse croire que monsieur Joram Vixamar est un virus, au vu que son retour a l’UPNCH a enlevé les voiles des yeux de la majorité des étudiants de la dite Université.

Arriver a ce point il est plutôt préférable de s’interroger ainsi :

Dr. Joram Vixamar n’a-t-il pas vraiment contaminé quasiment tous les étudiants avisés et éclairés de L’UPNCH de l’idée de continuer leurs etudes? En quoi le fait qu’un jeune veut approfondir ses connaissances peut causer des problèmes? En quoi l’idée d’accompagner une reforme peut-elle réellement sujet d’un virus, si ce n’est que le statu quo?

®️____________________________™️

Matingly JOSEPH le masterien

Tel: 509 38934314

Email: jomatingly67@gmail.com

jomatingly67@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading