13 juin 2024

A la chambre des députés, on découvre que le bureau dirigé par les députés Levaillant Louis-Jeune et Cholzer Chancy a dépensé plus de 227 millions de gourdes.

2 min read

A la chambre des députés, on découvre que le bureau dirigé par les députés Levaillant Louis-Jeune et Cholzer Chancy a dépensé plus de 227 millions de gourdes.

Le pays est pauvre mais est-il pauvre pour les corrupteurs et Corrompus ?

Malgré la misère noire et l’inflation accélérée qui rongent le pays certains hommes d’État ne se contentent pas d’user de leurs influences politiques pour s’enrichir bêtement.

Au parlement haïtien, notamment à la chambre des députés on a découvert que le bureau mené par les députés Levaillant Louis-Jeune et le champion dans la corruption, Cholzer Chancy, a pillé plus de 227 millions de gourdes sans fournir d’explication à la nation.

Le plus dingue dans tout cela c’est le fait que le pouvoir judiciaire en tant que co-dépositaire de la souveraineté nationale est aveugle face à cette vague de corruption en voulant implicitement respecter l’immunité de ces honorables déshonorables qui ne Se respectent eux-mêmes!

Malgré les manoeuvres de certains hommes de coeur, aussi minimes qu’ils soient, pour redresser la barre en exigeant que le pouvoir arrête le pouvoir selon le principe de la séparation des pouvoirs dictés par Montesquieu dans son chef-d’œuvre « l’esprit des lois » comme le vaillant leader anti corruption, l’honorable sénateur Youri Latortue, le système ne cesse pas de les empêcher d’avancer.

Le véritable problème du pays serait cette carence d’hommes et de femmes qui acceptent de lutter contre cette oligarchie qui décide de s’emparer de toute part les richesses du pays et laisser la population en entier dans la misère.

BRF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading