27 mai 2024

ARNEL JOSEPH, LE COLIS ENCOMBRANT: GRACIA ET JOVENEL SOUS LE STRESS

3 min read

Les dénonciations du puissant chef de gang Arnel Joseph font grincer les dents dans le camp tèt kale et enlèvent le sommeil à Jovenel Moise et ses paires, après les révélations qui pointent Gracia Delva comme partenaire et associé d’Arnel Joseph.

Les réunions avec des juges, journalistes, conseillers juridiques, diplomates, commissaires du gouvernement se poursuivent, tout ceci, pour trouver un issu pour sortir le Sénateur dans cette sale affaire, dans une réunion tenue chez Jovenel Moise tard hier soir avec le présumé G. Delva, il a donné la garantie à ce dernier d’une bonne gestion de l’affaire et c’est pour cela qu’il à conseillé à l’indexé de prendre la decision de se mettre à la disposition de la justice dans une correspondance adressée ce matin au président du sénat.

Mais attention : tout ça entre dans une stratégie de blanchir Gracia par tous les moyens et Gracia a déclaré disposer de 10 millions de dollars pour monnayer tous ceux qui dans ses sphères respectives peuvent l’aider à parvenir à cette fin.

Comme un animal traqué, Gracia semble ne pas faire confiance à personne et renouvelle au président qu’il doit monnayer aussi le commissaire du gouvernement malgré la garantie d’une collaboration assurée du président.

Hier soir Gracia jeudi 01/08/2019 a eu une autre rencontre monnayée avec un journaliste de renom aux fins de préparer son entrevue sur une émission à grande audience comme invité demain matin 8 heures, question de repondre à des questions pour preparer l’opinion, suivez mon regard !

L’equipe « bandi legal » redoute une descente aux enfers de Gracia qui risque de basculer voire anéantir ces derniers déjà fragilisés et décriés. Gracia n’a pas à décider à ne plus siéger mais surtout doit produire une demande de levée de son immunité parlementaire mais les sénateurs tet kale et alliés, réunis sur ce dossier, n’entendent pas ouvrir le flanc à cette pratique pour liquider Gracia par leur de n’en être victimes un jour.

Tous les coups sont bons pour étouffer cette affaire et les propositions sont alléchante.

Dans les stratégies mises en place par le pouvoir, ils concoctent un dossier pour discréditer le directeur de la PNH en demandant à un chef de gang très puissant de Martissan de faire des déclarations accusant M. Gédéon de connivences avec lui dans des actes similaires pour brouiller les cartes dans l’opinion.

Il faut signaler que le journaliste Garry P. Paul Charles à dénoncé la mise en disponibilité de Gracia sans sa levée d’immunité qui est une mise en garde, les professionnels en droit publics et toutes les forces vives de la nation ont besoin de rester veillatifs, virulents dans le cadre de cette affaire sinon Gracia se présentera par devant le juge sous sa couverture sénatoriale sous aucune forme de procès et ce, malgré la véracité des preuves qui accusent seulement 2 % de marges d’erreurs.

Ti bat kò, bat kòl trop fwa sa a, e li riske pote ale yon pouvwa bandi legal ki lagué san klaksòn nan detwi tout sa ke yo jwenn sou pasaj yo.

Rome à parlé…

HJME

Jeudi 01/08/2019

Sources combinées

Républié par

LAKAYINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading