27 mai 2024

Conspirant avec le CSS, le gouvernement d’Ariel Henry a augmenté les salaires minima dans tous les secteurs et a prétendu aller au-delà des recommandations du CSS. –

Avant tout, les conditions de l’exploitation sont qu’il existe d’une part des détenteurs de capitaux et d’autre part des travailleurs obligés de leur vendre leur force de travail.

Les ouvriers de la sous-traitance auront 685 gourdes au lieu des 500 gourdes. Les agents de sécurité passent de 440 gourdes à 615 gourdes.

Le gouvernement dirigé par Ariel Henry, dans une note publié ce lundi 21 février 2022, a annoncé l’augmentation du salaire minimum pour les différents segments d’activités à la suite d’un Conseil des ministres qui s’est tenu le dimanche 20 février 2022. La décision d’augmenter les salaires minima rentrera en vigueur à compter du lundi 21 février 2022, a fait savoir le gouvernement en place.

Les ouvriers de la sous-traitance qui ont manifesté dans les rues de Port-au-Prince pour exiger un salaire minimum de 1500 gourdes, le segment F : Industries d’assemblage tournées vers l’exportation, Autres Industries manufacturières tournées vers l’exportation auront six cent quatre-vingt-cinq gourdes (HTG 685,00) au lieu de 500 gourdes.

Pour le segment A qui comprend entre autres : Production privée d’électricité, Institutions financières (banques, maisons de transfert, sociétés d’assurance), Commerce import-export, Institutions scolaires privées, Institutions universitaires privées, Institutions de santé privées, cabinets de médecins, polycliniques le salaire minimum est de sept cent soixante-dix gourdes (HTG770,00).

Pour le segment B : Bâtiments et Travaux Publics (BTP), Entreprises de location de camions et d’engins lourds, Entreprises de location de matériaux de construction, Entreprises de transport de matériaux de construction, Quincaillerie etc. le salaire minimum est de six cent quinze gourdes (HTG615,00).

Pour le segment C Restaurants, Agriculture, sylviculture, élevage et pêche, Industries de transformation de produits agricoles, Commerce de détail, sauf supermarchés, bijouterie, magasins de produits cosmétiques et de vêtements, Boutiques d’artisanat et maroquineries 6. Presse communautaire le salaire est de cinq cent quarante gourdes (HTG 540,00).

En attendant la publication au journal Officiel Le Moniteur de l’arrêté fixant le salaire minimum, le gouvernement précise que le segment E : Personnel de service à domicile (gens de maison aura trois cent cinquante gourdes (HTG 350,00).

Le segment G : Agences de sécurité privées, Entreprises de distribution de produits pétroliers, le salaire minimum sera de six cent quinze gourdes (HTG 615,00) et pour le segment H : Écoles professionnelles privées, Institutions de santé privées employant plus de 10 personnes et qui offrent des services d’hospitalisation le salaire sera de six cent quinze gourdes (HTG 615,00).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading