27 mai 2024

Massacre à petit feu aux Gonaïves – quartier Raboteau- samedi 21 Décembre 2019.-

2 min read

Le quartier Raboteau est maintenant devenu un abattoir où la Police et les membres du gang de Paulda veulent tracer un exemple de répression brutale.

Lundi 16 décembre 2019 la police et des hommes armés de Paulda, réputés proches du Président Jovenel Moïse, ont eu une première décente sur les lieux à Raboteau, faisant des morts et des blessés. Cinq jours plus tard soit samedi 21 décembre 2019; les massacreurs ont utilisé la même tactique, c’est-à-dire le renforcement de la Police avec les membres du gang de Paulda en vue de semer la terreur dans la cité en exonérant la police. En effet, à chaque crime, les autorités s’empressent de blâmer l’affrontement entre gangs, tandis qu’il s’agit bel et bien d’une forme de banditisme légal.

Au vu et au su du monde entier, personne ne se soucie des femmes et enfants du quartier. Il s’agit d’exécuter une mission: tuer pour faire régner la peur dans la cité de l’indépendance et casser toute velléités de révolte chez Gonaïviens (nes) à l’encontre du président Jovenel Moïse.

En attendant, le bilan partiel dont dispose la presse, confirme: 5 personnes blessées par balle et deux (2) mortes dont Cénoble Mécène.

Le délégué départemental Jean Osner Amisial et le commissaire DDA/PNH Jean Castro Previl ont reçu l’ordre du Palais National de faire la jonction avec le gang Paulda de Dechareaux pour attaquer le quartier Raboteau à nouveau dès demain.

À noter que, Jean Castro Previl était commissaire de police dans le département du Nord quand le 28 Avril 2018, le Café Trio fut gazé par des fanatiques du PHTK dont un journaliste culturel, Jacques Dubois, asphyxié; et plus de 500 de personnes soumises à des sévices divers, incluant des troubles respiratoires causés par la toxicité du gaz lacrymogène et des traumatismes psychologiques permanents.

L’un de nos reporters a essayé de tejoindre, Blondo Odivin, directeur des MTPTC, aux Gonaives. Il n’a pas été possible d’avoir sa version des faits mais certaines vidéos sur les réseaux sociaux le place dans la vicinité des crimes.

On se souviendra qu’il s’agit du même Blondo Odivin que nous avions dénoncé dans le cadre d’un repartage sur des détournements de fonds et usurpation de titres. Il n a pas été possible de lui parler mais quelques vidéos sur les réseaux sociaux confirment ses allegiances et sa présumée implication dans la mise en place de ces violences contre la population civile.

Blaise Robelto Flanky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading