18 juillet 2024

Haïti en Crise : Appel des Signataires de l’Accord du 21 Décembre et Alliés à la CARICOM.-

4 min read
en trois langues : anglais, français et espagnol.

La proposition de l’accord du 21 décembre en trois langues : anglais, français et espagnol.

Dans un appel urgent à la CARICOM, les signataires de l’accord du 21 décembre et leurs alliés expriment la gravité de la crise politique et sécuritaire qui frappe actuellement Haïti.

Ils décrivent un pays au bord de l’effondrement, où la décomposition de l’État et l’incapacité des forces de l’ordre à assurer la sécurité ont laissé place à la terreur des gangs armés.

Ces gangs, protégés et manipulés par des forces obscures, exercent un pouvoir de vie et de mort sur l’ensemble du territoire. Leur violence détruit l’économie du pays, entraîne des enlèvements, des rançonnements, des massacres et favorise l’évasion de criminels redoutables. Face à cette montée du terrorisme, les signataires interrogent la légitimité de récompenser de telles actions en Haïti.

Cette tragédie, pourtant prévisible, révèle l’incapacité des élites à surmonter leurs égos et à œuvrer ensemble pour éviter la descente aux enfers. Malgré les appels au dialogue du Premier Ministre Ariel Henry et les concessions consenties par le gouvernement, la lutte pour le contrôle clanique du pouvoir a entravé toute tentative de résolution de la crise.

Les signataires rappellent les multiples appels du gouvernement haïtien à la Communauté Internationale pour obtenir un soutien face à cette insécurité croissante. Cependant, ces appels n’ont jusqu’ici reçu que des promesses vagues et tardives. Dans cette attente, la population haïtienne espère impatiemment l’arrivée de la mission multinationale de soutien à la sécurité (MMSS).

Credit photo Juno7

Face à cette situation critique, les signataires réaffirment leur position en faveur d’un dialogue inclusif, seul moyen de trouver une solution commune à la crise qui menace les fondements mêmes de la nation haïtienne. Ils appellent à la formation d’un gouvernement d’unité nationale et proposent une série de mesures concrètes, dont le déploiement d’une force d’assistance ponctuelle et d’une force multinationale de soutien à la sécurité.

Ils insistent également sur la nécessité de mettre en place un conseil présidentiel provisoire et de garantir le retour rapide du Premier Ministre Ariel Henry au pays, tout en maintenant un esprit de collaboration entre les différents acteurs politiques. Enfin, ils appellent à la formation d’une Commission Électorale Permanente (CEP) non partisane et à la conduite d’un processus de réforme constitutionnelle pour assurer des élections démocratiques dans un climat propice.

En signant cet appel, les membres de l’accord du 21 décembre et leurs alliés s’engagent à œuvrer pour la paix, la démocratie et la stabilité en Haïti. Ils sollicitent le soutien et l’action urgente de la CARICOM et de la communauté internationale pour aider leur pays à sortir de la spirale de violence et d’instabilité qui le menace.

  1. Appel à l’action : Face à cette situation critique, nous appelons la CARICOM à intervenir en urgence pour aider Haïti à sortir de l’impasse politique et sécuritaire dans laquelle elle se trouve. Nous sollicitons votre soutien dans la mise en œuvre des mesures suivantes :
    • Envoi d’une force d’assistance ponctuelle : Pour renforcer les capacités de sécurité nationale et restaurer la confiance des citoyens.
    • Déploiement d’une force multinationale de soutien à la sécurité : Pour garantir la protection des institutions démocratiques et des infrastructures essentielles.
    • Formation d’un conseil présidentiel provisoire : Composé de membres impartiaux chargés d’assurer la transition vers un gouvernement légitime et inclusif.
    • Retour du Premier Ministre Ariel Henry au pays : Pour diriger le gouvernement de transition jusqu’à l’installation de nouvelles autorités élues.
    • Formation d’un gouvernement d’unité nationale : Chargé de restaurer l’ordre, de conduire des réformes constitutionnelles et d’organiser des élections démocratiques dans un délai raisonnable.

Pour authentification :

Edmonde Beauzile : PFSDH(Fusion) Kenol Mathieu : Veye Yo Edmond Mirold : PFSDH Natacha Kenol : Veye yo Sorel Jacinte : Inite Joseph Domingue Orgella : Secteur Société Civile Levaillant Louis Jeune : Inite Patrick Sully Joseph : COPPOS-HAITI ET Alliés Yveline Antenor ; COFCAF Pierre Diego : CPPOS-Haïti Et Alliés Eric Junior Prevost : Lavni Marjory Michel : SDP/Plafòm Fanm Angaje Paul Denis : INIFOS Andre Michel : SDP Jean Dieudonne Lubin : INIFOS Stanley Mesalien : Grosam Eddy Jackson Alexis : ARN Gerald Gilles : NOULHA Marjorie Milord : Collectif Féminin Lutherking Marcadieu : Vérité Fils Aime Ignace St Fleur : PNN Genard Joseph : Vérité Gino Bonet : KID

2 thoughts on “Haïti en Crise : Appel des Signataires de l’Accord du 21 Décembre et Alliés à la CARICOM.-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading