15 avril 2024

Haïti Politique: Le Paradigme d’entente de la gauche haïtienne dans sa gaucherie s’éternise tant qu’on ne veut admettre le mérite de Moïse Jean Charles

Ce paradigme d’entente de la gauche haïtienne dans sa gaucherie s’éternise tant qu’on ne veut admettre le mérite de Moïse Jean Charles

Texte écrit par Bendgy TILIAS

Le fantasme d’une révolution populaire pour une Haïti juste et vivable inonde les jeunes. Une population découragée, assoiffée de la restitution des milliards du Pétrocaribé. Une nation aliénée, fuyant quotidiennement son pays à la recherche d’un mieux être. Le pays n’est pas dirigé. L’opposition est défaillante. Le leadership collectif est inexistant au sein du soi-disant secteur progressiste, populaire, démocratique, etc.

Comme résultat de la fainéantise de l’opposition démocratique et populaire:

Un évadé fiscal est devenu, avec la complicité des parlementaires, premier ministre. Le budget « criminel » ne parvient jusqu’à présent à nous conduire à la matérialisation des promesses de campagne. Environ 7 milliards ont été alloués pour la construction d’un parlement moderne et luxueux pour nos honorables bien mérités qui, malgré l’augmentation des taxes sans services, n’est toujours pas fait. Un Président bluffeur qui continue sa campagne de bluff et de promesses fallacieuses 18 mois après son investiture. Les prix des produits pétroliers augmentent sans une planification étatique proportionnelle visant à protéger la population des vautours du commerce en Haïti.

Dans ce tohu bohu la conjoncture exige que l’opposition soit unifiée et qu’elle ait à sa tête un leadership collectif avec quelqu’un qui, par sa bravoure, sa détermination et son intégrité soit capable de porter le discours du secteur et faire face aux grands défis qui l’attendent comme porte parole. Cette personne ne saurait être autre que Moïse Jean Charles et c’est là son mérite quoiqu’il doit lui aussi comprendre que même Jésus avait besoin de douze disciples pour accomplir sa mission terrestre donc, il n’est pas capable de tout faire sans l’aide des autres leaders du secteur pour sortir le peuple haïtien de ce marasme.

Arrêtez d’ignorer que, pour n’avoir pas été à la pâtisserie Privert pour prendre sa part du gâteau, par dessus toutes accusations, la population haïtienne continue de lui faire confiance. Évitez toute entente hétérogène d’idéologies et de Vision dans cette Bataille. Que tous ceux qui luttent pour un changement réel et profond se rangent en équipe et que les autres qui veulent manifester pour intégrer éventuellement le pouvoir tèt kale se mettent ensemble ainsi, la prochaine fois, la population identifiera, sans grandes difficultés, son camp et ne se sentira pas trahie mais complice de vous avoir écouté.

Bendgy TILIAS

0 thoughts on “Haïti Politique: Le Paradigme d’entente de la gauche haïtienne dans sa gaucherie s’éternise tant qu’on ne veut admettre le mérite de Moïse Jean Charles

  1. Moune sa kape pale de Moise Jean Charles ou Chwal, k byen yon estavek k liste contact li rive nan mitan Moise, li pa pi long. Li paka chita sou leadership ni patriotisme ni idéologique nou pa min besoin pale de transparence pou nou ta rive sou honnête. Moïse tankou Jude Celestin c 2 rejeté k pep ayitien t vomi nan dernier elektion yo. Alors fe nou pep vave sa si opposition yan besion fe yon audace nan yeux pep vini ak moune ki pwop. Pa yon André ou bien yon lot salopri non. Nou k tende yon Victor Benoît

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading