17 avril 2024

J’ai pleuré la mort d’un frère du Sénateur Joseph LAMBERT—-Yves Steevenson Michel, qui fut lâchement assassiné dans la soirée du 29 décembre 2018.

2 min read

J’ai pleuré la mort d’un frère du Sénateur Joseph LAMBERT– Yves Steevenson Miche,l–qui fut lâchement assassiné dans la soirée du 29 décembre 2018.

À 330 km de Jacmel, j’ai ressenti une tristesse des Sudistes et j’ai entendu leurs cris de douleur et d’amertume après avoir entendu cette mauvaise nouvelle malveillante. Nous ne devrions pas continuer à faire pleurer toute une famille à cause de la politique, nous ne devrions pas continuer à exercer cette politique de corbeau affamé de la forêt. Attaquer à la famille de celui que vous considérez comme étant un ennemi est une erreur qui ne peut pas se pardonner.

Avant tout nous sommes tous des Haïtiens, Nous ne le nierons jamais, malgré l’un prétend être le meilleur que d’autres dans des options diverses tels (la Politique, l’économique, et classe sociale). Certes, il est un animal politique mais, il est franc, sincère, fidèle et prêt à défendu l’intérêt de ses alliés.

Cet homme ne devait pas pleurer en ce fin d’année on n’a peut-être pas aimé l’animal dans le jingle politique qu’il est ; mail il nous faisait tous rire et sa photo a fait le tour des réseaux sociaux avec son costume de tonton Nwèl Haïtien, je croyais qu’il riait lui-même en regardant cette photo à travers les réseaux sociaux avec des petites notes qui met en joie tout le monde.

Et voilà aujourd’hui son frère a été assassiné injustement, et aujourd’hui encore la plupart d’entre nous partageons aussi sa tristesse.

Enfin, qu’attendent la justice pour agir ?

Quelles sont les dispositions prises pour la sécurité de la famille ?

Ce Crime odieux ne doit pas rester impuni.

Le frère de Lambert est tombé par une mort violente, un crime qui est commis avec préméditation et de guet-apens, le commissaire du gouvernement doit mettre l’action publique en mouvement contre ces malfrats pourqu’ils soient jugés et punis conformément aux dispositions des articles 240, 241 du Code Pénal Haïtien.

BLAISE Robelto Flanky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading