15 avril 2024

LE DIALOGUE EST UTILE MAIS IL N’EST PAS IMPORTANT PUISQUE LE FACTEUR QUI A DONNÉ LIEU A CETTE OPPOSITION ENTRE L’ÉTAT ET LE PEUPLE EST UN CRIME FINANCIÈREMENT ETATIQUE.

2 min read

LE DIALOGUE EST UTILE MAIS IL N’EST PAS IMPORTANT PUISQUE LE FACTEUR QUI A DONNÉ LIEU A CETTE OPPOSITION ENTRE L’ÉTAT ET LE PEUPLE EST UN CRIME FINANCIÈREMENT ETATIQUE.

Plus personne n’est mandatée pour représenter le peuple dans un quelconque dialogue soit pour des postes ministériels ou pour y bénéficier quelques millions personnellement au nom du peuple,(nou tap ri nou vre). Le sang de nos frères et sœurs a coulé, coulé dans l’espoir d’une haiti meilleure que celle d’aujourd’hui pour leurs familles et pour les générations du futur. Ils sont baignés dans leurs sangs, ces sangs ont séché et se transforment en azote pour servir d’engrais à la bataille que nous menons jusqu’à la reddition des comptes du fonds Petrocaribe. Dans ce cas; ce qui fera notre fierté n’est pas un bol de soupe ni des sous mais plutôt un procès équitable que demande le peuple, surtout les jeunes Petrochallengers qui va permettre à l’avenir la requiperation de ce fonds gaspillé, pour développer notre cher Haïti dont nous rêvons.

Malheur, malheur, malheur à ceux et celles qui osent aller s’installer à table sur la glace fondante pour négocier dans le dos du peuple sous prétexte de dialogue, c’est pas magique et que l’on veuille ou non la table finira par perdre ses pieds et tombera à la merci du peuple. Ceux qui vont noyer dans l’Eau céant qui produira tôt ou tard un déluge politique dans la cité et même les lieux les plus sûrs comme le palais national, la primature et le parlement ne seront pas épargnés, seul les justes seront sauvés.

Prenons le cas Lambert, JOSEPH le Sénateur président du sénat voulant faire du BUZZ et de la diversion pour étouffer l’affaire petrocaribe que toutes les couches sociales demandent des règlements de compte aujourd’hui.

Enfin, nous les petro challengers, nous avons rendez-vous avec la cour supérieure des comptes et des contentieux administratifs au mois de Janvier 2019 eu égard aux dix(10) juges en voici leurs noms :Nonie Henriette Mathieu, Jean Ariel Joseph, Arol Elie, Marie France H. Mondésir, Pierre Volmar Demesyeux, Saint-Juste Momprévil, Méhu Mélius Garçon, Fritz Robert Paul, Neltha Marie Féthière et Rogavil Boisguene— ayant fait partie des juges corrompus dont le président Jovenel MOÏSE avait mentionné dans son allocution à la communauté haïtienne de France.

JOYEUX NOËL

Profitons ce mois de Décembre dans la paix, l’amour, la joie,la santé,le partage et le bonheur car les trois (3)P (PPP)seront à notre fin ou à leurs fin.

BLaise Robelto Flank (BFR)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading