27 février 2024

Les Masques de la Politique Haïtienne : Les Enjeux Derrière Jacques Sauveur Jean, Reginald Boulos et Laurent Lamothe.-

2 min read
Laurent Lamothe a été injustement ciblé, tout comme Jocelerme Privert.

L’univers politique haïtien est marqué par une hypocrisie flagrante, où les politiciens utilisent des discours mensongers, ultra-nationalistes et racistes pour survivre dans la course aux prochaines élections. Au centre de cette intrigue, le sénateur Jacques Sauveur Jean, un fervent soutien de son ami intime, Michel Martelly, semble s’engager dans une propagande politique pour renforcer la position de ce dernier. Cette alliance entre Martelly et Sauveur Jean remonte à l’époque où Martelly s’autoproclamait président du Compas, tandis que Sauveur prétendait être le ministre du Compas.

Dans ses récentes interviews avec la presse, Jacques Sauveur Jean n’hésite pas à attaquer Jovenel Moïse et Reginald Boulos pour protéger les intérêts de Michel Martelly. Cependant, il est essentiel de se pencher sur les allégations concernant Reginald Boulos pour comprendre le véritable degré d’hypocrisie de nos politiciens.

Il est révélateur que le riz « JACKITO » de Jacques Sauveur Jean, qui est vendu dans les supermarchés Delimart appartenant à Reginald Boulos, occupe une place de choix sur leurs étagères. Des sources indiquent que le sénateur Jacques Sauveur Jean maintient une communication constante avec Reginald Boulos, laissant de nombreuses appels manqués sur son téléphone. Cette situation soulève des questions sur la nature de leur relation et si elle vise à promouvoir le riz JACKITO au détriment d’autres produits.

L’ancien Premier ministre Laurent Lamothe n’est pas épargné par cette hypocrisie politique. Il semble être victime de préjugés liés à sa couleur de peau et à son succès dans les affaires. En Haïti, il est facile d’être accusé sans preuve, simplement en raison de sa peau claire ou de ses origines différentes. Cela est particulièrement évident dans le contexte du rapport Petrocaribe, où Laurent Lamothe a été injustement ciblé, tout comme Jocelerme Privert.

Il est à noter que Laurent Lamothe aurait partagé des informations et des documents avec le président éthique du Sénat d’Haïti, concernant le rapport Petrocaribe. Cette révélation remet en question la sincérité de certaines accusations politiques et souligne la nécessité d’avoir un bouc émissaire pour servir de justicier.

En fin de compte, l’hypocrisie persistante dans la sphère politique haïtienne doit être stoppée. La pratique de « RAT MODE SOUFLE » ne sert en rien de modèle pour les générations futures. Il est temps de réclamer un changement authentique et transparent dans la politique haïtienne pour le bien du pays et de ses citoyens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading