27 mai 2024

Nouveau bureau au reliquat du Sénat de la République; le Sénateur Jean Marie SALOMON crie au scandale et à l’illégalité.

la République Jean Marie Salomon, qui s’était proclamé Président du Sénat suite à des négociations avec ses différents collègues, rejette d’un revers de main le nouveau bureau restreint ayant à sa tête Pierre François Syldor.

Les désinvoltures résultant de l’irrespect de Jovenel Moïse pour les autres institutions ont poussé son égo jusqu’à la violation de la constitution. Il a fait perdurer la crise jusqu’à ce que les faits jouent en sa faveur pour aboutir à son assouvissement de dictateur lui permettant de diriger à lui seul le pays.

La décision du reliquat du Sénat d’élire un bureau restreint est strictement illégale au regard du règlement intérieur du Sénat de la République informe le Sénateur Jean Marie SALOMON qui est jusqu’à présent considéré comme Président du Sénat selon différents Sénateurs contactés par notre rédaction prenant en exemple différents vice-Présidents devenus Présidents dans des conditions pareilles (Andris Riché après le départ de Desras et Ronald Lareche après Jocelerme Privert) rappelant que leur mandat prendra fin au deuxième lundi de Janvier 2022.

Pour les membres Grand Corps ce soi-disant bureau restreint composé des Sénateurs François Syldor, Jean Marie Ralph Fethière et Wanique Pierre est en nette contradiction avec l’article 12 du règlement intérieur qui stipule que: «Chaque deuxième Mardi de Janvier il procèder à l’élection d’un nouveau bureau au scrutin secret et la *majorité absolue* des sufrages exprimés. D’Age assure l’intérim jusqu’à l’élection du nouveau bureau.

Sont élus: Président, Vice-président, Questeur et Secrétaire…»

Pour le Jeune spécialiste en droit parlementaire,Francois Beaubrun Tholème, le Sénateur Jean Marie SALOMON est automatiquement le Président du Sénat vu qu’il était le deuxième personnage du bureau en remplacement du Sénateur Cantave dont son mandat est arrivé à terme ce 13 Janvier 2020.

Donc, suite à un gain de cause par devant un tribunal compétent pour trancher l’affaire, le Président du Sénat Jean Marie SALOMON sera tenu d’organiser le plus vite que possible les élections avec les 19 Sénateurs restants pour un nouveau bureau selon le vœu de la loi.

Blaise Robelto Flanky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading