15 avril 2024

Quand Jovenel MOÏSE s’est contredit lui même.

2 min read

Quand Jovenel Moïse s’est contredit lui même.

Hier, je riais jusqu’au nez en écoutant le locataire du palais national, Jovenel Moïse, dans un colloque organisé par la Commission Nationale des Marchés Publics (CNMP) qui disait presque tous les grands contrats publics passés en Haïti pendant les dix dernières années sont surfacturarés, les preuves sont là.

Des deux mois de cela, Le premier citoyen de la nation a fait une déclaration fracassante sur le rapport de la Commission Éthique et Anti-corruption dans le cadre du rapport de PetroCaribe comme quoi toutes les personnes épinglées dans ce rapport sont toutes innocentes, désormais, le rapport est clos, aucune persécution politique n’aura pas lieu tant que je détiens les reines du pouvoir.

Suites aux différents constats que le président avait effectué lui même sur la corruption, le vol organisé pour ne citer que ceux la,

Je me pose plusieurs questions

Quand le commissaire du Gouvernement décidera t’il de mettre l’action publique en mouvement contre toutes les personnes liées à la corruption ?

Le président de la République n’a t’il pas vu les sections prises par l’administration américaine contre un senateur dominicain pour des actes de corruption dont son nom est cité dans le rapport du PetroCaribe de Youri Latortue et celle de Evaliere Beauplan ?

N’est-il pas au courant des arrestations des différentes figures de proues à travers le monde pour des actes de corruption ?

Dénoncez la corruption ne suffit pas, agissez monsieur le président.

En agissant, vous envoyez des signaux claires aux différentes personnes qui ont l’intention de piller les caisses de l’Etat.

Vive Haïti, vive la République

Me Rosemond Steevens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading