17 avril 2024

Comment combattre la corruption quand ce sont les hommes d’état, les autorités , des hommes si vous voulez qui dont placés pour la combattre qui le font ?

2 min read

Ceci n’est pas administration, ce sont des amis qui se magouillent pour leurs propres intérêts personnels , pour se mesurer le masochisme du peuple Haïtien de leur sadisme. parlons par là des amis complices de la corruption comme le député Cholzer Chancy , le directeur de la BMPAD (Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement) Ignace saint Fleur et le président Jovenel Moïse.

(T&C) Transport et Construction

autrefois les victimes du fond Petrocaribe, les Haïtiens croyaient que cela pourraient arriver que dans les blockbusters hollywoodiens, parfois on ne peut pas différencier la réalité de la fiction.

La firme du député Cholzer Chancy (T&C) Transport et Construction semblerait la cause majeure du blocage d’essence dans les pompes à travers tout le pays .

Laissant croire que la BMPAD n’as pas les moyens pour acquitter ce qu’il devrait envers Le député de Henry, le travailleur de l’ombre.

Cernier affirme que tant que le BMPAD ne lui donne son argent le pays restera dans le noir .

cependant la firme en question est l’une des principales ayant dilapidées les fonds du Petrocaribe.

Pourait on dire que ces hommes profitent leurs influences politiques pour le malheur du Pays ?

Le constat est clair et simple à comprendre, il y a , il faut admettre, une épée de Damoclès sur la tête du pays.

Le coût de la vie est subitement augmenté, l’insécurité règne, les jeunes sont sans modèles, donc le pays est voué à la corruption à tous les niveaux.

A la manière de Sankara Thomas nous dirons que ; « seule la lutte libère ».

Nous demandons que la lumière soit faite.

BRF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading