24 juin 2024

Désintox: Jovenel Moise a menti a plusieurs reprises lors de la conférence de presse du 15 octobre.

4 min read

L’annonce a été faite par Haiti24 hier lundi, signalant que le président Jovenel Moise devrait s’adresser à la nation dans la matinée du mardi 15 octobre 2019. Mais le Ministère de la Communication a précisé sur Twitter que c’était de préférence une conférence de presse planifiée par le Bureau de Communication de la Présidence autour de la conjoncture actuelle.

Communication Haiti

Le Bureau de Communication de la PresidenceHT a l’avantage d’inviter la presse à une conference de presse du Président de la République S.E.M @moisejovenel, autour de la conjoncture actuelle, ce mardi 15 octobre 2019, à 11h:30 AM au Palais National

Dans cette rencontre de plus de 60 minutes, le président Jovenel Moise dans son introduction a menti à plusieurs reprises pour essayer de convaincre les professionnels de la presse. L’équipe de T-check Haïti s’est fait le devoir de décortiquer ces intoxications.

1. Concernant le contrat de la construction d’aéroport de Port-au-Prince

Jovenel Moise a affirmé en arrivant au pouvoir, l’Etat haïtien sur « la transition » avait déjà versé $ 43 millions comme avance sur la construction de l’aéroport Toussaint Louverture. Alors que selon les dossiers, le Fonds Monétaire International avait signalé aux dirigeants qu’Haïti ne peut pas faire de prêt avec un taux d’intérêt de plus de 2%.

« Quand nous avons lancé le processus de remboursement, nous n’avons pas pu découvrir l’origine de la compagnie. Mais grâce à une firme d’avocats internationale, nous avons identifié l’institution qui a accepté de nous remboursé, raconte le Chef de l’Etat. Je sais que cette action a dérangé beaucoup de personnes », a t-il continué.

Mais Jovenel Moise a menti dans cette partie. Les contrats de l’aéroport avec les chinois ont été signés par Jacques Rousseau, Wilson Laleau et Irving Mehu sur l’ère de Michel Martelly, pas sur la transition de Jocelerme Privert. Tous ces contrats ont été signés sous le gouvernement du premier ministre Evans Paul venant du Parti presidentiel.

Wilson Laleau, ministre durant tout le mandat du président Martelly est signataire de tous ces contrats. Il était tantôt ministre du Commerce et tantôt ministre des Finances. Bien plus il est resté pendant presque deux ans chef de Cabinet du Président Moise.

Bien au contraire, les premières mesures prises par le gouvernement de transition à été le gel pour réévaluation de tous ces projets.

2. Concernant le renforcement de la Douane

Toujours selon les dires de Jovenel Moise, le gouvernement de transition avait signé un contrat de $ 220 millions pour une durée de 10 ans, à raison $ 22 million par année. L’état allait verser 0.07 centimes sur les recettes annuelles du pays.

« Selon les calculs des experts, ces personnes allaient faire un bénéfice de $ 1 milliard sur 10 ans. En le rompant, je sais que cela allait déranger », affirme le président.

Mais encore une fois, l’argument est faux selon un article publié par le site internet de Radio Télé Métropole le 26 février 2016. Laleau dément des transactions illégales.

Le ministre des finances à l’époque, Wilson Laleau a expliqué qu’il a fait une demande de crédit stand by à la Banque de la République d’Haïti (BRH) et c’est une procédure normale soulignant que la démarche vise à garantir que la firme israélienne, HLS International Ltd, pourra obtenir les fonds promis dans le cadre de l’accord avec l’Etat haïtien.

« Le dossier est en cours depuis 18 mois, a laissé entendre M. Laleau révélant que la commission nationale des marchés publics (CNMP) et la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) avaient déjà donné leur avis favorables. La firme HLS est chargée de réaliser une réforme des douanes haïtiennes afin de réduire les pertes. Dans le cadre de ce contrat la firme réalisera des investissements de plus de 49 millions de dollars. La réhabilitation de 9 postes douaniers et l’acquisition d’équipements électroniques modernes sont inclus dans le cadre du projet qui s’echelonera sur 10 ans », pouvons-nous lire dans l’article.

Ceci prouve que ce fameux contrat de renforcement de la Douane avec la firme HLS International Ltd a été signé sur l’administration de Michel Joseph Martelly et non sur Jocelerme Privert.

3. Concernant la population haïtienne

Dans son intervention, le président Jovenel Moise a affirmé que la population est de 14 millions d’habitants. Mais selon le cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (Ve RGPH), la population haïtienne est estimée à 11 411 527 habitants en 2018. Source: http://www.rgph-haiti.ht/haiti-en-bref/

Source: ticheck.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading