18 juillet 2024

Éditorial: Dénonciation de l’incompétence du responsable de communication du président Edgard Leblanc Fils.-

3 min read

Il est grand temps de dénoncer l’inadéquation flagrante du responsable de communication du président Edgard Leblanc Fils, dont l’absence de sensibilité historique et patriotique nous choque profondément. En effet, il est frustrant de constater que dans toutes les prises de photos officielles du président Leblanc, deux peintures dénuées de tout lien avec nos héros nationaux ou les figures emblématiques de l’indépendance de la République d’Haïti sont omniprésentes.

Ces peintures, bien que visuellement agréables, n’ont absolument rien à voir avec les circonstances officielles et la solennité requise pour de tels contextes. Elles ne rendent en aucun cas hommage aux sacrifices et aux luttes héroïques de nos ancêtres pour la liberté et l’indépendance de notre nation. Cette déconnexion avec notre riche héritage historique est non seulement regrettable mais aussi inacceptable.

Cela rappelle tristement les leçons de protocole apprises au sein du CEDI et de mon ancien parti politique, où l’importance de respecter et de valoriser nos symboles nationaux était primordiale. Un responsable de communication doit avant tout être le gardien de l’image du président et de la nation qu’il représente. Or, ce manque de discernement et de respect envers notre histoire est une offense non seulement à notre mémoire collective, mais aussi à l’image même de la présidence.

Il est également crucial de souligner l’absence du drapeau national et de l’emblème du palmiste, symboles majeurs de notre fierté et de notre identité. Le drapeau haïtien, avec ses couleurs vibrantes de bleu et de rouge, représente l’unité et la force de notre peuple. L’emblème du palmiste, quant à lui, incarne la résilience et la grandeur de notre nation. Leur absence dans les représentations officielles est un manquement grave qui doit être corrigé sans délai.

Je crois fermement que le porte-parole moral de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Danio Syriac, partage cette frustration face à ces choix artistiques incongrus. Il est également probable que le président Leblanc, préoccupé par ses lourdes responsabilités, n’ait pas prêté suffisamment attention à cette grave erreur d’image.

Il est impératif que des mesures rigoureuses soient prises pour rectifier cette situation. Le responsable de communication doit être rappelé à l’ordre et se voir imposer des standards stricts en matière de symboles et d’images utilisées dans les contextes officiels. Les figures de nos héros de l’indépendance ainsi que les symboles nationaux comme le drapeau et l’emblème du palmiste doivent être mis en avant, rappelant à chaque instant les valeurs et les sacrifices sur lesquels repose notre république.

En tant que citoyens, nous avons le devoir de veiller à ce que notre histoire soit honorée et respectée. Il en va de la dignité de notre nation et de la mémoire de ceux qui se sont battus pour notre liberté. Cette inattention à la symbolique nationale est non seulement une preuve d’incompétence mais aussi un affront à l’esprit patriotique qui doit guider chaque action de nos représentants.

Il est temps de faire preuve de rigueur et de vigilance pour que de telles erreurs ne se reproduisent plus, et que nos héros et nos symboles nationaux trouvent enfin la place qui leur revient dans chaque manifestation de notre vie publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading