27 mai 2024

En Croatie, le candidat social démocrate devance la présidente conservatrice sortante.-

2 min read

Zoran Milanovic a obtenu 53,25 % des suffrages contre 46,75 % à Kolinda Grabar-Kitarovic au second tour de la présidentielle, dimanche. L’ancien premier ministre social-démocrate Zoran Milanovic lors du second tour de la présidentielle en Croatie, à Zagreb, le 5 janvier. L’ancien premier ministre social-démocrate Zoran Milanovic lors du second tour de la présidentielle en Croatie.

Un ancien premier ministre social-démocrate prônant une Croatie de tolérance désireuse de tourner la page des guerres passées a remporté la présidentielle dimanche 5 janvier. Face à lui, la conservatrice sortante n’est pas parvenue à séduire la droite radicale.

D’après les chiffres de la Commission électorale portant sur près de 98 % des bureaux de vote, Zoran Milanovic a obtenu 53,73 % des suffrages contre 46,27 % à Kolinda Grabar-Kitarovic.

Le scrutin a cependant révélé la montée en puissance de la droite dure dans un pays qui fait face à la pression de migrants à ses frontières et est confronté, à l’instar de ses voisins balkaniques à une corruption endémique ainsi qu’à l’exode massif de ses habitants.

La « Croatie normale »

Mais les électeurs ont préféré la « Croatie normale » promise par le social-démocrate Zoran Milanovic à la « Croatie authentique » que Kolinda Grabar-Kitarovic affirmait être la seule à représenter avec le HDZ conservateur.

Ancien diplomate de 53 ans, il a promis pendant la campagne de faire du pays une démocratie où les droits de tous soient respectés.

« La Croatie, c’est une République pour tous, pour des citoyens égaux. »

Kolinda Grabar-Kitarovic, 51 ans, qui était devenue en 2015 la première femme à accéder à la tête de l’Etat croate, avait perdu au fil de la campagne sa confortable avance sur ses rivaux. Malgré ses appels du pied à la droite nationaliste, ses références répétées à son patriotisme et à la guerre d’indépendance de 1991-1995, elle n’a pas su convaincre les électeurs ayant voté au premier tour pour un chanteur de la droite populiste (qui a obtenu 25 % de suffrages) de revenir dans le giron conservateur.

DENIS LOVROVIC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading