27 mai 2024

Haïti-Politique: JOVENEL MOÏSE DEMANDE DE L’AIDE AUX ÉTATS UNIS POUR URGENCE ET SUPPORT LOGISTIQUE – là où le bât blesse.-

4 min read

Détrompez-vous! Cette demande n’est pas humanitaire.

Le Président Jovenel Moïse veut l’aide de Donald Trump pour sécuriser son “Pouvoir” et c’est ainsi que se crystallize la lâcheté du Chef de notre EXÉCUTIF qui, dans sa tête, “règne” sur HAÏTI. Car Jovenel sait qu’il ne gouverne pas. Il règne tel un roi à qui revient un trône de droit. Et aujourd’hui, dans sa mégalomanie, il se voit, tel un roi Médiéval, faire appel à un Seigneur voisin, pour écraser l’insurrection de son peuple affamé.

La nouvelle est en effet devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle a parue notamment sur le quotidien, Le Nouvelliste, qui annonce que Président Jovenel Moïse, par le biais de son Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Monsieur Bocchit EDMOND, vient de formuler une demande aux États-Unis pour: Aide d’urgence et support logistique.

Cette demande traduit deux considérations; d’abord elle met en doute la souveraineté nationale. Un souverain doit pouvoir assumer la pleine responsabilité structurelle, logistique et organisationnelle de son territoire, en vue d’être prêt à traiter des aléas de la vie et faire performer convenablement la société. Le fonctionnement général des institutions publiques étant paralysé, c’est une raison de plus de changer le système socio-économique et politique désuet et moribond que possède le pays. Mais est-ce une raison d’appeler à une occupation dite “douce”?

Ensuite, elle révèle la faillite de l’économie haïtienne, confirmant à priori la preuve probante des ravages du régime PHTKiste qui a vandalisé les trésors publics et plongé le pays dans la privation la plus inhumaines; dans la mesure où l’on attribue une aide d’urgence à quiconque est dans en détresse.

Cependant, au delà de toutes approches théoriques, il convient de noter que Jovenel Moïse vient, tout simplement, par cette demande, de confirmer qu’il sait que: sans L’INTERVENTION ANERICAINE, il tombe. Et il confirme ainsi, non seulement son manque de capacité de leadership, mais aussi de loyauté envers les intérêts de la patrie; d’où la resonance des revendications de la population haïtienne .

Plus aucun doute. Le Président est contradictoire. Non. Il est plus que contradictoire. Il est lâche et sans dignité. Car après son outrageusement mauvaise gestion des affaires du pays, il veut entacher l’estime de soi du peuple Haïtien, en lui ôtant les derniers vestiges d’identité noble, construit au cours de sa longue lutte pour l’émancipation.

Le Président décrié, pour ne pas perdre ses avantages et éviter de faire face aux conséquences de ses inconséquences meurtrières avec assassinats politiques sur la conscience, demande une soit-disant aide au Président Donald Trump, oubliant brusquement que c’est ce dernier qui a traité le pays de “shit hole”, Trou de merde, Anus à décharge, orifice pour déféquer. Ne nous étonnons donc pas si ce qui nous arrive s’apparente dans le meilleur des cas à du papier hygiénique; et encore.

S’agit-il du même Jovenel tellement arrogant qu’il avait refusé de collaborer avec Mme Suzanne Page, Ambassadrice Américaine, qui avait succédé à Mme Honorât à la tête de la Minustah? Et pourquoi? Parce que Mme Page avais osé dire qu’elle encourageait la justice Haïtienne à faire son travail dans le dossier Petrocaribe.

Comment comprendre, mais surtout comment accepter que le President, qui ne gouverne plus depuis des mois, sauf pour remplir les poches de ses sbires chargés de conduire la vaste répression qui tue quotidiennement des manifestants, invite à sa rescousse les États Unis qu’il avait tantôt décrié lorsqu’il baignait dans l’argent du Pétrole Vénézuélien?

Jovenel Moise, après avoir tout fait pour éclater notre économie déjà précaire a essayé de formater une guerre civile, pour maintenant demander une occupation voilée, mais non moins tragique, pour bâillonner les revendications d’un peuple qui ne demande qu’une gouvernance honnête et efficace.

Enfin, les États-Unis devront bien penser avant d’agir. Car un pouvoir indexé dans autant de cas de blanchiment des avoirs et d’assassinats politiques, puis objet de manifestations de plus en plus importantes, pourra être fort coûteux à maintenir dans l’immédiat, sans aucune garantie sur le long terme. Après tout, l’Amérique, conformément à sa philosophie d’excellence, se doit de parier sur le cheval le plus talentueux; même s’il s’agit du Président d’un “shit hole”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading