18 juillet 2024

Haïti propose le site historique Bois-Caïman pour le Réseau UNESCO des lieux liés à l’histoire de l’esclavage.-

2 min read

La Délégation permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO a officiellement déposé cette semaine la candidature du site historique Bois-Caïman pour son inclusion dans le Réseau UNESCO des lieux liés à l’histoire et à la mémoire de l’esclavage. C’est la première fois qu’Haïti propose un site pour une inscription à ce registre mondial, marquant ainsi un jalon significatif pour le pays.

L’annonce de la candidature est prévue deux fois par an, le 25 mars et le 23 avril, avec une attente anxieuse jusqu’à ces dates pour savoir si le Bois-Caïman sera retenu. La Délégation permanente a exprimé sa gratitude envers l’équipe de la Chaire UNESCO en histoire et patrimoine de l’Université d’État d’Haïti et le Comité scientifique haïtien de la Route des personnes mises en esclavage pour leur contribution à cette démarche.

Cette initiative s’aligne sur les dispositions du gouvernement haïtien visant à valoriser le patrimoine et à célébrer la mémoire, conformément aux décrets des années 2023 et 2024 dédiées à cet effet.

Le site Bois-Caïman, classé comme patrimoine touristique national en 1982, a connu un bornage en septembre 2023, ouvrant la voie à des projets tels que la construction d’un musée de l’esclavage, comme indiqué dans le communiqué.

Dominique Dupuy
Actuelle déléguée permanente d’Haïti auprès de l’Unesco, l’ambassadeur Dominique Dupuy

L’ambassadeur d’Haïti à l’UNESCO, Dominique Dupuy, souligne l’importance de cette candidature en expliquant que l’inclusion dans le Réseau UNESCO permettra aux sites liés à la traite transatlantique de partager des bonnes pratiques, de concevoir des activités communes et de bénéficier du soutien de l’UNESCO.

L’admission au Réseau, accordée pour cinq ans, pourrait être renouvelée sur demande d’Haïti. Cette décision, basée sur les recommandations de l’UNESCO et du Comité scientifique international, sera annoncée le 25 mars et le 23 août chaque année.

La Délégation permanente et la Commission nationale haïtienne expriment leur confiance quant à la considération favorable de la candidature de Bois-Caïman, marquant ainsi un moment historique dans la reconnaissance mondiale du patrimoine haïtien lié à la lutte pour la liberté, l’égalité et la dignité.

1 thought on “Haïti propose le site historique Bois-Caïman pour le Réseau UNESCO des lieux liés à l’histoire de l’esclavage.-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading