17 juillet 2024

L’accord « MONTANA » : Un Fiasco Politique, plongeant le Pays dans une impasse depuis 2 ans pour des Intérêts Mesquins, Désormais Divisé.-

3 min read

Un profond désaccord émerge au sein de l’accord « MONTANA » à la suite du retrait unilatéral de Ted St Dic des négociations politiques, suscitant l’indignation de nombreux signataires. Ces derniers, représentant divers secteurs de la vie nationale, contestent vivement cette décision, arguant qu’elle va à l’encontre de la stratégie initiale qui prônait la négociation, la diplomatie et la mobilisation.

Selon une note interne datée du 9 décembre, la majorité des signataires de l’accord du 30 août 2021 expriment leur désapprobation face à la démarche de Ted St Dic et de Magali Comeau Denis, deux délégués ayant décidé de retirer « MONTANA » des négociations politiques en cours. Ces signataires, affirmant ne pas reconnaître cette décision unilatérale, soulignent son incompatibilité avec les principes fondateurs de l’accord.

Dans un souci de restaurer l’unité au sein de l’accord « MONTANA », la majorité des signataires prévoient de prendre toutes les mesures nécessaires pour réintégrer « MONTANA » aux négociations politiques, récemment reprises le 6 décembre. La note de presse, signée par plus d’une dizaine de membres influents, dont Dunois Éric Cantave (KRN), Josué Mérilien (Plate-forme de la société civile), Patrick Joseph (KNT) et Francenet Dénius (Forum Politique), déclare leur intention de rétablir la présence de « MONTANA » autour de la table de dialogue.

Une question cruciale se pose cependant : l’action de Ted St Dic ne serait-elle pas le fruit d’une manœuvre savamment orchestrée au sein du groupe « MONTANA » ? La tension persistante et la menace d’exclusion de Ted St Dic et Magali Comeau Denis soulèvent des interrogations sur la cohésion interne de l’accord « MONTANA » et suscitent des spéculations quant à d’éventuelles dissensions préexistantes au sein du groupe.

La récente scission au sein de l’accord « MONTANA » expose clairement les lacunes de certaines personnalités qui, bien qu’ayant aspiré à diriger le pays, semblent démontrer une difficulté manifeste à gérer les divergences au sein de leur propre groupe. L’échec de Ted St Dic et Magali Comeau Denis à maintenir l’unité et la cohésion au sein de « MONTANA » suscite des déceptions au sein de la classe politique.

Cette division, marquée par des décisions unilatérales et un refus de consulter les membres avant de prendre des initiatives majeures, soulève des interrogations sur la capacité de ces personnalités à exercer un leadership efficace. Alors que ces individus étaient censés conduire des négociations politiques cruciales, leur incapacité à gérer les dissensions internes remet en question leur aptitude à assumer des responsabilités plus larges pour guider le pays.

Alors que les négociations politiques se poursuivent, la résolution de cette crise interne devient essentielle pour garantir la représentation effective de tous les secteurs de « MONTANA » et assurer la pérennité des efforts engagés pour résoudre les problèmes cruciaux qui préoccupent la communauté caribéenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading