4 mars 2024

Le Canada et les États-Unis : Sanctions en Haïti, au profit de la République dominicaine.-

3 min read
"G-9 en famille et alliés", avait contribué à réduire la criminalité dans la région métropolitaine.

L’impact des mesures restrictives sur Haïti et les bénéfices visibles pour son voisin dominicain

Les leaders d’opinion haïtiens devraient réévaluer leur perspective concernant les sanctions imposées par le Canada et les États-Unis, qui semblent largement bénéficier à la République dominicaine. Ces sanctions, émises par les géants nord-américains à l’encontre de personnalités politiques et économiques haïtiennes, semblent servir de prétexte pour se dégager de leur responsabilité dans la grave instabilité qui règne en Haïti. Cette approche suscite des critiques tant au sein de la population haïtienne que sur la scène internationale, car elle punit toute personne haïtienne ayant investi de quelque manière que ce soit en Haïti.

En 2020, la cheffe du Bureau Intégré des Nations-Unies pour Haïti (BINUH), Helen Lalime, a nié avoir suggéré que la fédération des gangs armés de la région métropolitaine, connue sous le nom de « G-9 en famille et alliés », avait contribué à réduire la criminalité dans la région métropolitaine. Encourager le banditisme par une représentante des États-Unis constitue une menace pour le développement et les investissements en Haïti dans tous les secteurs, tandis que cette situation semble profiter principalement à la République dominicaine.

Pendant que le Canada investit plus de 9,1 % (soit 366,2 millions de dollars américains) en République dominicaine dans les secteurs du tourisme, minier et manufacturier, et reste le principal acteur en République dominicaine, il est important de souligner que le Canada n’a effectué aucun investissement direct en Haïti, à l’exception des sanctions imposées à des Haïtiens, au profit de la République dominicaine. Les États-Unis, de leur côté, sont en tête des investissements en République dominicaine, avec 1 520,9 millions de dollars américains, ce qui équivaut à 38 % des IDE totaux. Cependant, il reste à déterminer quels investissements le Canada et les États-Unis ont effectués en Haïti.

En outre, il est essentiel de noter que les sanctions injustifiées imposées par le Canada et les États-Unis ont un impact direct sur un projet de développement économique majeur en Haïti. Un investissement de 200 millions de dollars d’André Apaid et d’autres entrepreneurs haïtiens dans une zone franche agricole à Savane-Diane a été compromis.

https://lakayinfo.com/2023/07/08/sanctions-injustifiees-du-canada-un-coup-dur-pour-leconomie-et-lemploi/

Ce projet aurait pu créer 20 000 emplois et stimuler l’économie locale. Malheureusement, en raison des sanctions injustifiées, ces emplois ne verront jamais le jour, privant ainsi de nombreuses familles haïtiennes d’une source de revenus vitale. Certains membres de la population se demandent si ces deux pays ne profitent pas de la situation au détriment d’Haïti.

Il est nécessaire que les États-Unis et le Canada lèvent les sanctions contre des personnalités pour lesquelles ils n’ont aucune preuve justifiant ces mesures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading