27 février 2024

L’ambassadeur haïtien à Taïwan dit que la force de l’ONU signifie que le pays n’est plus seul.-

« Le pays attendait cela, et maintenant nous l’avons », dit l’ambassadeur Penn

TAIPEI (Taiwan News) – Le représentant d’Haïti à Taïwan, l’ambassadeur Roudy Stanley Penn, a déclaré que la décision des Nations Unies (ONU) d’envoyer une force de sécurité dans le pays est ce que le peuple haïtien attendait.

Penn a déclaré à Taiwan News mardi (3 octobre) que la force rétablira l’ordre et permettra aux Haïtiens de vivre et de se reconstruire sans crainte. S’exprimant un jour après le vote de l’ONU pour envoyer la force, Penn a déclaré que le président Ariel Henry, qui est également l’actuel Premier ministre, a d’abord appelé à son soutien il y a un an.

Les gangs d’Haïti ont pris le pouvoir depuis l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse en 2021 et ont depuis forcé près de 200 000 personnes à quitter leurs maisons. Selon l’ONU, plus de 3 000 personnes ont été assassinées et plus de 1 500 ont été enlevées pour être rançons cette année seulement.

« Le pays attendait cela, et maintenant nous l’avons », a déclaré Penn. L’ONU n’enverra pas de casques bleus, mais aura plutôt autorisé une mission de sécurité internationale en Haïti, qui sera composée d’environ 1 000 membres du personnel de sécurité kenyans.

L’ambassadeur Roudy Stanley Penn s’entretient avec Taiwan News mardi. (Nouvelles de Taïwan, photo de Water Chien)

« Je pense que dans les prochains jours, nous verrons que la pensée sera différente, parce que les gens seront plus confiants », a déclaré Penn. « Et les gangs, qui ont apporté ce genre de violence dans le pays et nous ont donné une très mauvaise réputation, commenceront à avoir peur, parce qu’ils savent qu’Haïti n’est pas seul. »

Penn a déclaré qu’il était retourné en Haïti le mois dernier et qu’il avait ressenti la peur qui s’était emparée du pays. « Les gens avaient peur de la traite, et même quand on sortait voir quelqu’un, les gens avaient peur », a-t-il déclaré.

« Je pense que maintenant, avec la force internationale accompagnée de la police nationale, il y a une occasion de s’attaquer à la question de la sécurité », a-t-il déclaré. « Ce sera l’occasion pour le peuple haïtien de réagir à cette activité et de relancer l’économie, qui a connu une sorte de stagnation. »

Penn a déclaré qu’il est encore trop tôt pour dire combien de temps il faudra à la force pour rétablir l’ordre. Il a déclaré que la police haïtienne a déjà été en communication avec les responsables kenyans et d’autres partenaires pour planifier la façon d’aller de l’avant.

Penn a reconnu que le rôle de l’ONU en Haïti est compliqué. Une mission de maintien de la paix en Haïti qui a duré de 2004 à 2017 a été entachée par de nombreux cas d’abus sexuels commis par le personnel de l’ONU.


Les personnes fuyant la violence des gangs se réfugient dans une arène sportive le mois dernier à Port-au-Prince, en Haïti. (REUTERS, Ralph Tedy Erol, photo de dossier)

« Je sais que les Haïtiens pourraient avoir beaucoup à critiquer au sujet de l’intervention de l’ONU en Haïti », a-t-il déclaré. « Malheureusement, tout comme ils ont apporté de bonnes contributions, d’autre part, vous trouvez des souvenirs très difficiles et terribles », a-t-il déclaré.

Cependant, Penn a déclaré que dans l’état actuel des choses, Haïti a besoin d’un soutien international. « C’est quelque chose demandé par le gouvernement haïtien, et il est censé, et sera, mis en œuvre avec le gouvernement, dirigé par le (premier ministre) le Dr. Ariel Henry », a-t-il dit.

Le rétablissement de l’ordre doit impliquer des personnes de tous les secteurs de la société haïtienne, a déclaré Penn. Cela inclut le gouvernement, les intellectuels et d’autres fonctionnaires.

« C’est le moment pour le gouvernement de travailler avec nos partenaires pour faire de cette intervention un succès, parce que c’est possible », a-t-il déclaré.

Les forces kenyanes ont déclaré qu’elles s’attendaient à arriver en Haïti en janvier, selon Reuters. Aucune date exacte n’a été fixée pour leur fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading