4 mars 2024

Le directeur de OAVCT Walter MONTAS et bras de fer de Carl Henry Bien-Aimé, directeur de l’APN de Saint-Marc a giflé le citoyen paisible CHARLES Labanière.

Le criminel revient toujours au lieu du crime, soit pour confirmer son sens de criminalité soit pour prendre conscience.

Le nom de Walter MONTAS, figurait parmi les quatres frotteurs de trouble bien armés sous le commandement de Carl Henry Bien Aimé, le Directeur de l’APN de la ville de Saint Marc.

Aujourd’hui encore ce Walter MONTAS, a fait à nouveau surface en pointant son arme à feu sur un jeune petrochallenger engagé dans la lutte contre la corruption dans la cité de Nissage Saget, connu sur nom de CHARLES Labanière.

Ce dernier est malmené et giflé par Walter MONTAS, le directeur de OAVCT au moment où il menait une démarche pour faire sortir un conteneur de la Douane de Saint Marc.

Il semblerait que ce Walter à été alerté soit

par Carl Henry Bien-Amé ou par l’un des ses bandits légaux : Mackenson Océan, HERVÉ Meristyl ou John ALTENOR, selon un témoin qui suivait attentivement cette cène de barbarisme.

Est-il possible de vivre dans un pays où les directeurs s’auto-proclament juges?

Dans ce cas, seul le mouvement populaire triomphera.

LAKAYINFO

0 thoughts on “Le directeur de OAVCT Walter MONTAS et bras de fer de Carl Henry Bien-Aimé, directeur de l’APN de Saint-Marc a giflé le citoyen paisible CHARLES Labanière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading