27 mai 2024

Le FMI affirme que la crise en Haïti est sans précédent peut entraîner une forte récession.-

2 min read

Un rapport publié lundi 25 Septembre 2019 par le Fonds monétaire international (FMI) indique que la crise en Haïti est sans précédent et pourrait entraîner une forte récession, ce qui réduira de 1,2% le produit intérieur brut (PIB).

« La crise politique, économique et sociale à laquelle Haïti est confrontée est sans précédent », indique le rapport après la visite d’une équipe du FMI dans ce pays des Caraïbes.

Le rapport note que des « blocages » répétés dans le pays en novembre 2018 et février, juin et depuis septembre 2019 ont eu un impact négatif sur le PIB, qui perdra 1,2% cette année, alors que l’inflation a dépassé 20%. % fin septembre.

La directrice de l’équipe du FMI envoyée en Haïti, Nicole Laframboise, a averti dans un communiqué que si la crise persistait, cela pourrait avoir « des conséquences dévastatrices pour le pays à long terme », notamment des pertes probables de capital physique et humain.

« Cela (la crise) a aggravé la pauvreté et l’insécurité et privé le gouvernement des moyens nécessaires pour réaliser des investissements productifs et des activités de soutien », a déclaré Laframboise dans un communiqué.

D’autre part, le FMI maintient qu’une résolution rapide de la crise pourrait entraîner un fort rebond de l’activité économique dans le pays.https://www.imf.org/fr/News/Articles/2019/11/25/pr19433-haiti-imf-staff-concludes-article-iv-consultation-mission

« La désignation d’un gouvernement engagé dans la réforme de l’économie et la reprise du soutien de la communauté internationale permettrait d’assouplir les restrictions budgétaires et d’accroître les dépenses publiques, en particulier les investissements », a déclaré le FMI.

Selon le rapport, la priorité immédiate des autorités devrait être de stabiliser l’économie, d’accroître le recouvrement des impôts et de réduire les exonérations fiscales, ainsi que de prendre des mesures pour rationaliser les dépenses publiques.

« En l’absence d’une présentation formelle du budget au parlement, il est essentiel que le gouvernement prépare et publie un cadre budgétaire pour 2020 dans les meilleurs délais », ajoute le texte.

Depuis la mi-septembre, Haïti est confronté à une grave crise marquée par des manifestations appelant à la démission du président Jovenel Moise.

Des manifestations, parfois violentes et réprimées par des tirs réels de la part de la police, ont entraîné la mort d’au moins 42 personnes et des centaines de blessés, selon l’ONU.

La crise a commencé le 16 septembre avec des pénuries de carburant dans un pays dominé par les inégalités sociales, l’insécurité, l’inflation et la corruption.

Malgré la reprise timide des activités dans certaines régions du pays, les écoles n’ont pas été en mesure de rouvrir leurs portes pour accueillir des élèves.

LAKAY-INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading