21 février 2024

Le Fonds saoudien pour le développement consère des protocole d’accord avec Haïti et la Jamaïque.-

RIYADH : L’Arabie saoudite a renforcé son partenariat avec les pays des Caraïbes, alors que le Royaume étendait son soutien au développement d’Haïti et de la Jamaïque.

Le 17 novembre, le PDG du Fonds saoudien pour le développement, Sultan Al-Marshad, a signé des protocoles d’accord avec le Premier ministre haïtiens Ariel Henry et le Premier ministre jamaïcain Andrew Holness.

Les protocole d’accord visent à établir un cadre pour promouvoir la coopération au développement et à fournir un soutien dans divers secteurs en Jamaïque et en Haïti par le biais de la SFD, selon SPA.

Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed Ben Salmane et le Premier Ministre haitien, Dr. Ariel Henry, en marge du Sommet CARICOM- Arabisaoudite.

Grâce aux accords, le fonds cherche à soutenir l’expansion socio-économique et durable des projets dans les principaux secteurs de développement dans les deux pays.

Ces accords ont été conclus en marge de la table ronde Arabie saoudite-CARICOM pour approfondir les relations bilatérales entre le Royaume et les nations de la CARICOM.

Le ministre saoudien des Transports et des Services logistiques, Saleh bin Nasser Al-Jasser, a en outre démontré cet engagement en signant un accord avec la Barbade.

Le pacte se concentre sur les services de transport aérien bilatéraux entre les deux nations et établit un cadre réglementaire pour le transport aérien conformément aux principes énoncés dans la Convention de Chicago.

Le traité réglemente le trafic de l’aviation civile internationale dans le respect des principes de l’équité et de l’égalité des chances.

Par conséquent, le protocole d’accord signé contrôle l’octroi des droits de transport et applique les normes de désignation et de licence pour les compagnies aériennes applicables à l’échelle internationale.

Il vise en outre à renforcer les règles et les normes de sécurité aérienne, de sécurité de l’aviation civile et de protocoles de concurrence loyale. Il vise également à bénéficier aux intérêts économiques communs des transporteurs nationaux en servant le marché du transport aérien entre les deux pays en appliquant des modèles d’entrée modernes.

Cela survient alors que le président de la CARICOM, Roosevelt Skerrit, s’est adressé à la table ronde Arabie saoudite-CARICOM, notant qu’un vol direct de 12 heures entre l’Arabie saoudite et les Caraïbes a été testé avec succès le 15 novembre pour servir de « porte » potentielle vers l’Amérique du Sud.

Pendant ce temps, le ministre saoudien des investissements, Khalid Al-Falih, a souligné que le pays discuterait de la mise en œuvre d’un vol direct du Royaume vers les pays des Caraïbes par l’intermédiaire de sa nouvelle compagnie aérienne, Riyadh Air.

Après la table ronde, le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, a rencontré le président de la Guyane, Irfaan Ali.

La réunion a consisté à discuter de la poursuite des relations bilatérales et des aspects de la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading