27 mai 2024

Mieux comprendre le message des États-Unis sur la crise d’Haiti.-

Après le tweet de Joe Biden condamnant le comportement passif de Donald Trump face à la crise qui sévit en Haïti, l’ambassade des États-Unis en Haïti a vite réagi et presse les protagonistes à « dialoguer ».

D’entrée de jeu les États-Unis pèsent sur un dialogue inclusif, c’est-à-dire tous les acteurs de la vie nationale doivent pouvoir s’asseoir en vue de trouver la meilleure manière de doter le pays d’un nouveau gouvernement.

C’est plausible de demander dialogue mais, tenir ses promesses fait partie des critères à ne pas violer dans un vrai dialogue et c’est la déficience même du Président Jovenel Moïse.

Dans un style sévère, les dirigeants Américains ont exhorté les haïtiens à travailler ensemble en vue de trouver une solution pacifique et démocratique, avec un sens accru de l’urgence. Par contre, le sens accru de l’urgence, c’est la démission de Jovenel Moïse.

L’urgence c’est de révoquer le mandat de Jovenel pour avoir participé dans des cas d’assassinats et de corruption. L’urgence du moment c’est le cri de désolation du peuple devant un Chef d’Etat crétin, pathétique et amnésique.

Tenant compte de son importance géopolitique , la crise haïtienne jouera un rôle majeur dans les prochaines présidentielles américaines puisque le vote de la diaspora favorisera un camp. Force est de constater que le vœu de la diaspora est public, la démission ipso facto de Jovenel Moïse.

À vous de faire la déduction!!!

Junior Saint Juste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading