4 mars 2024

Vers un gouvernement d’Entente Nationale – les orientations Fortes du Premier Ministre annoncent un nouveau chapitre.-

2 min read
📍Dernière heure: La communauté internationale observe de près ces négociations, soulignant l'importance de la stabilité politique pour le bien-être du peuple haïtien et la sécurité régionale.

Dans une démarche déterminante visant à stabiliser la situation politique en Haïti, la CARICOM a présenté un projet d’accord politique qui pourrait redéfinir la trajectoire du pays. Au cœur de cette proposition se trouve la création d’un Conseil de Transition composé de sept membres, répartis selon les secteurs politiques (4 membres), religieux (1 membre), de la société civile (1 membre) et du secteur privé (1 membre).

Un élément marquant de cet accord réside dans l’absence de mention d’un nouveau Premier Ministre, suggérant explicitement que le Premier Ministre actuel, Ariel Henry, demeurera en fonction pour guider la transition. Cette position est renforcée par la déclaration de Dennis Francis, Président de l’Assemblée Générale de l’ONU, laissant entendre un alignement international sur cette continuité.

En parallèle à cette avancée significative, un autre document d’accord a été présenté par le Premier Ministre Ariel Henry. Celui-ci implique la collaboration entre le Premier Ministre Ariel Henry, le Conseil de Transition, les signataires du Consensus du 21 Décembre, les membres de la déclaration de Kingston et la société civile. Ensemble, ils œuvreront à l’établissement d’un Gouvernement d’Entente Nationale.

Un point de divergence crucial réside dans la répartition des nominations ministérielles. Selon ce document, 40% de ces nominations seraient attribuées au Premier Ministre Ariel Henry, tandis que les 60% restants seraient partagés entre le Conseil de Transition, les signataires du Consensus du 21 Décembre, les signataires de la déclaration de Kingston et la Société Civile. Cette disposition vise à assurer une représentation équilibrée des différentes entités impliquées dans la transition.

Ces développements suscitent une série de questions et d’analyses quant à l’avenir politique d’Haïti. Alors que la stabilité est l’objectif primordial, la question de la continuité du leadership actuel face à l’établissement d’un gouvernement d’entente nationale mérite une attention particulière.

La communauté internationale observe de près ces négociations, soulignant l’importance de la stabilité politique pour le bien-être du peuple haïtien et la sécurité régionale. L’issue de ces discussions pourrait non seulement déterminer l’avenir immédiat du pays, mais aussi façonner le paysage politique haïtien pour les années à venir. Les défis persistants, tels que la reconstruction post-séisme et la gestion des crises humanitaires, nécessitent une approche unifiée et coordonnée, faisant de cet accord potentiel un moment décisif pour Haïti et la CARICOM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading