27 mai 2024

Waldeme Joseph, un citoyen de Léogane a envoyé une lettre ouverte au Président du Sénat de la République, Carl Murat Cantave.-

3 min read

Léogâne, 8 octobre 2019.

Monsieur Carl Murat Cantave

Président du Sénat de la République

Palais Législatif

En ses bureaux.-

Monsieur le Président,

Permettez-moi de vous adresser de prime à bord mes félicitations pour votre élection à la présidence du Sénat de la République et surtout pour votre homélie soporifique à la nation.

J’ai apprécié votre discours, votre éventuelle velléité de promouvoir un soi-disant dialogue pour un renouveau politique.

Monsieur, vous avez évoqué une théorie que j’appelle : théorie de la culpabilité générale des politiques haïtiens. Vous nous avouez votre échec, votre manque de leadership, vous nous avouez l’échec des sages de la République. Vous les accusez d’un nullissime outre mesure, vous les accusez de tous les maux du monde, vous avouez dans votre prédication l’amateurisme, le manque de sincérité du Président de la République, garant de la bonne marche des institutions, de mener à bien les intérêts supérieurs de la nation; Aussi souhaité-je attirer votre attention sur certains faits extrêmement graves qui vous ont sauté aux yeux, mais vous avez gardé profil bas à travers un silence sépulcral juste pour protéger vos intérêts claniques.

Monsieur, qu’elle était votre réaction comme deuxième personnage de la République lorsque toutes les institutions compétentes sont unanimes à admettre que le drame de La Saline était un massacre ou un crime d’État ? Comment vous avez réagi quand les mercenaires étrangers ont souillé le sol de nos ancêtres? Comment vous vous êtes comporté quand deux Sénateurs, membres du bureau, auraient été impliqués dans des dossiers louches tels que le kidnapping et le blanchiment des avoirs ? Quelle est la position officielle du Sénat par rapport aux différents cas de répression policière lors des manifestations anti-gouvernementales?

Monsieur le Président, le peuple croit que le vin est tiré,il faut absolument le boire malgré votre amende honorable. La population exige indubitablement la démission de tous les élus dont vous venez d’admettre l’imminent échec. Vous avez vendu la peau du peuple, en tentant de lui imposer un Premier Ministre n’ayant pas respecté tous les acquis constitutionnels, avant de l’avoir tué. L’ours du peuple haïtien se réveille, des discours capricieux, déphasés du momentum ne vont pas arrêter la vitesse moyenne de la lutte populaire.

Vous avez passé tout votre mandat à défendre un régime sans vision,où l’impunité,la corruption et la mauvaise gouvernance constituent sa pierre angulaire. Vous avez toujours été du côté de la majorité au niveau du parlement, le peuple en a marre de votre lamentable adresse à la nation.

Monsieur, les faits relatés, avilissant le Sénat que vous avez l’heureuse prérogative de présider, ne sont pas exhaustifs,mais je préfère rester là pour vous suggérer la meilleure des solutions. Vous devriez démissionner en bloc au niveau du Parlement et, demander au président de vous suivre inertiellement. Vous êtes tous dégoûtés par le peuple, vous êtes la risée des haïtiens pour avoir mis Haïti au rang de dindon de la farce.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président du Sénat,l’expression de mes salutations patriotiques.

Waldeme JOSEPH,

Citoyen haïtien

LAKAY-INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading