4 mars 2024

Après avoir orchestré maints assassinats et massacres pour sauvegarder son pouvoir, le Bachar Al Assad d’Amérique, Jovenel Moïse, sollicite un Dialogue en vue de résoudre la crise.-

Même en ayant l’intention de dialoguer avec le diable on pêche, Se déroute, se déraisonne et est en pleine préparation pour un malheureux voyage en enfer.

Dans sa quatrième adresse à la nation rien de concret n’a été dit sur les vrais maux de la République, aucun mot de sympathie en faveur des victimes (Vladimir Phédé, les habitants de la Saline, les habitants de Tokyo, etc.) aucune garantie sur la résolution du problème de pénurie d’essence. Constant est qu’après chaque adresse que dis-je maladresse du Président Jovenel Moïse on enregistre toujours plus de massacres, plus de perte de vies et de biens.

Pourquoi Dialoguer avec ce criminel avéré qui tue son propre peuple , sans même s’inquiéter de ce qui pourrait lui arriver après son mandat pour les actes criminels perpétrés durant sa gouvernance?

Tout le monde pense qu’il est un fou; mais non, c’est plutôt la personnalisation du syndrome d’hubris ( maladie du pouvoir). Car, malgré les insurrections, ce malade n’entend pas quitter le pouvoir comme la population haïtienne le réclame.

Qu’attendent les États-unis d’Amerique pour aider le peuple Haitien dans sa lutte visant à éradiquer ce cancer qui gangrène la nation et polue la région.

Le Dialogue est possible si et seulement si Jovenel Moïse décide de rédiger sa lettre de démission et négocie un traitement digne d’un ex chef d’Etat au pénitencier National en attendant qu’il soit jugé pour les crimes économiques et financiers.

Blaise Robelto Flanky

LAKAY-INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading