4 mars 2024

Haïti-Crise: La dérogation de certains policiers et la terreur semée par des gangs pro-Jovenel continuent de plonger le pays dans le deuil.-

1 min read

Depuis environ un mois, les haïtiens deviennent constants sur le macadam pour exiger la démission de Jovenel Moïse. En raison de la situation sociale, économique et politique qui s’alourdit de jour en jour. Selon les constats de LAKAY-INFO, le pays vit la crise La plus aiguë de son histoire qui tend déjà vers une crise humanitaire pendant que le président, têtu comme lui seul, fait fi de la demande populaire.

Dans tous les secteurs de la vie nationale la démission de Jovenel Moïse fait l’unanimité. Pour maintenir le pouvoir, comme bon nombre d’anarchistes-dictateurs, il utilise des gangs armés pour massacrer la population. Les leaders de ces milices sont fraîchement nommés dans des fonctions importantes.

Selon le bilan du secteur démocratique et populaire plus de 13 personnes

ont été tuées à travers tout le pays depuis la reprise de ces vastes mobilisations populaires.

Face à ces extorsions, ces exactions et mille autres injustices commises contre son propre peuple, après son départ du pouvoir, Jovenel Moïse ne devrait-il pas être jugé et condamné pour crimes de haute trahison, crime contre l’humanité et autres ?

Blaise Robelto Flanky

LAKAY-INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading