13 juin 2024

“KANAL DE LA LIBERTÉ”: Discours Inspirant d’Ambassadrice d’Haïti à l’UNESCO Appelant à l’Unité dans un Monde Fracturé.-

5 min read
l'Ambassadrice Déléguée Permanente d'Haïti, Dominique Dupuy

Lors de l’ouverture de la 217e session du Conseil Exécutif de l’UNESCO, le mardi 09 octobre 2023, l’Ambassadrice Déléguée Permanente d’Haïti, Dominique Dupuy, a prononcé un discours hautement diplomatique, puissant et inspirant. Dans son discours, elle a appelé à l’unité mondiale pour créer un monde de liberté et d’égalité, symbolisé par le « KANAL DE LA LIBERTÉ ».

l’Ambassadrice Déléguée Permanente d’Haïti, Dominique Dupuy

Dans un monde marqué par l’agonie des familles endeuillées, la fermeture des frontières, et les étincelles de conflits, Mme. Dupuy a souligné l’importance vitale de l’UNESCO dans un contexte multilatéral de plus en plus fragile. Son discours, empreint de diplomatie, a exhorté l’organisation à prendre position et à renforcer sa présence pour rétablir des certitudes dans un monde qui a désespérément besoin de paix.

L’Ambassadrice haïtienne a insisté sur la nécessité de répondre aux Objectifs de Développement Durable (ODD) et d’affronter les urgences mondiales, qui persistent comme une responsabilité collective. Elle a reconnu que des défis demeurent, des inégalités économiques creusées par la pandémie de COVID-19, des déchirures sociales, un avenir incertain pour la jeunesse, des attaques contre les droits des femmes, des journalistes, et des migrants, ainsi que des menaces planant sur la biodiversité et la vérité.

Madame la Présidente du Conseil Exécutif, Monsieur le Président de la Conférence Générale, Madame la Directrice Générale, Excellence, chers collègues,
Alors que l’agonie des familles endeuillées se multiplie, que les frontières se ferment, que les étincelles de la guerre de l’eau crépitent, que le Voisin d’antan se révèle être Goliath, nous nous réunissons dans un exercice multilatéral de plus en plus fragile. Pour les aspirations et les malheurs de nos peuples qui s’entrechoquent, l’UNESCO doit prendre position, mais aussi consolider sa présence, rétablir des certitudes à la lisière de cet hiver de la paix qui s’installe à l’échelle planétaire. Nous devons répondre à la jonction de notre mandat et ériger des remparts, car même en écartelant les Objectifs de Développement Durable (ODD) et en morcelant les urgences, car même en faisant face aux harcèlements, les urgences demeurent notre responsabilité collective.
Bien sûr, nous n’aurons pas tout résolu : des inégalités économiques creusées par la COVID-19, des déchirures du tissu social, un avenir hypothéqué pour la jeunesse, des attentats, des droits des femmes, des journalistes, des migrants, des menaces, l’éducation à la biodiversité et à la vérité. Il restera toujours des chantiers à aborder, mais nous ne devons pas nous décourager ni renoncer à œuvrer et à investir ici, au bénéfice des plus vulnérables et des sans-voix.
Madame la Présidente, nous entamons cette dernière session sous votre admirable direction. Vous avez été le fil conducteur d’une gouvernance pertinente aux côtés de la Directrice Générale. Je salue votre vision, et grâce à votre indulgence, j’ai toujours parlé ici avec le cœur. Au fil des saisons, je vous ai fait part des précipices que traverse mon pays. Je veux témoigner du courage qui anime ces âmes, l’unique impératif de vivre qui les maintient debout, des centaines de milliers de femmes et d’enfants qui fuient aujourd’hui la violence des gangs, de Croix-des-Bouquets à Carrefour-Feuille.
C’est aussi en leur nom que je porte la candidature de mon pays à la présidence que vous avez si magistralement occupée, cher collègue. Avec cette ambition, se pose la question du comment et du pourquoi. Comment un pays ravagé par une crise politique, dévasté par les catastrophes naturelles, menacé par la famine, peut-il prétendre à un poste si prestigieux au sein d’une organisation onusienne ? C’est parce que mon pays, comme les vôtres, ne se résume pas aux gros titres de l’actualité. Il s’inscrit dans le temps long, hermétique à l’instantanéité du regard, à la quête d’un idéal inscrit dans notre ADN, pour lequel nous payons le prix depuis plus de deux siècles. Nous n’avons jamais dissimulé nos tourments, ni nié nos défis. La pleine dimension de notre caractère de peuple se révèle aussi dans les méandres de notre parcours.
Nous affrontons les discours de haine et les artifices du racisme, et nous les transformons en « KANAL » de la liberté. Nous chanterons à nouveau les espoirs de notre île.

Mme. Dupuy a témoigné du courage du peuple d’Haïti, en particulier des centaines de milliers de femmes et d’enfants fuyant la violence des gangs, de Croix-des-Bouquets à Carrefour-Feuille. Elle a expliqué que c’est en leur nom qu’elle porte la candidature d’Haïti à la présidence du Conseil Exécutif de l’UNESCO.

Dans un moment de profonde émotion, Mme. Dupuy a répondu à la question du « comment » et du « pourquoi » Haïti, malgré ses épreuves politiques, ses catastrophes naturelles, et la menace de la famine, aspire à un rôle de premier plan dans une organisation onusienne. Elle a expliqué que Haïti ne se résume pas aux gros titres de l’actualité, mais incarne un idéal inscrit dans son ADN depuis plus de deux siècles. Elle a souligné que les Haïtiens n’ont jamais caché leurs tourments ni renoncé à relever leurs défis, et que la pleine dimension de leur caractère de peuple se révèle dans les méandres de leur histoire.

Mme. Dupuy a évoqué la transformation des discours de haine en « KANAL DE LA LIBERTÉ », symbolisant la détermination d’Haïti à chanter à nouveau les espoirs de son île et à lutter pour un monde où la liberté et l’égalité sont à la portée de tous.

Le discours de Dominique Dupuy est un appel diplomatique vibrant à l’unité et à l’action pour créer un avenir empreint de liberté, d’égalité et de paix, incarné par le « KANAL DE LA LIBERTÉ ». Elle place ainsi Haïti au cœur de la quête de solutions mondiales aux défis complexes qui se dressent devant l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading