14 juillet 2024

Le Canada modifie son hymne national pour qu’il devienne plus inclusif

2 min read

Le célèbre « O Canada » devient neutre : le Canada vient de voter l’approbation finale pour changer son hymne national, supprimant les dénominations de genre dans ses paroles.

Ce jeudi 1er février, le Sénat canadien a voté en faveur de la modification de l’hymne canadien. Les références masculines du passage « True patriot love in all thy sons command » (« Un vrai amour de la patrie anime tous tes fils ») sont devenues inclusives : « True patriot love in all of us command » (« Un vrai amour de la patrie nous anime tous »). Par ce projet de loi proposé le 15 juin 2016 par la Chambre des Communes, le pays a préféré adopter des dénominations non-genrées pour reconnaître le rôle de tous et de toutes dans l’histoire du pays.

A l’initiative de ce projet de loi, le député libéral Mauril Belanger, décédé en août 2016. Il souhaitait que l’hymne n’oublie pas la contribution de la moitié de la population canadienne. A l’époque déjà, les sénateurs conservateurs étaient fortement opposés à ce projet de loi, jugeant cette dernière comme une perte de temps ou un manque de respect aux hommes qui avaient combattu pendant la Première Guerre Mondiale. Le projet de loi a finalement été accepté jeudi après deux votes sur des motions de procédure par voie orale. Une mesure fortement approuvée par Justin Trudeau, premier ministre canadien et fervent défenseur des droits des personnes LGBTQ et de l’égalité des sexes : Adapter le symbole de la nation

Le Canada vient ainsi s’ajouter à la liste des pays ayant modifié leur hymne national au XXIème siècle. Après le Rwanda en 2001, l’Afghanistan et le Kazakhstan en 2006 ou plus récemment la Suisse en 2015, la modification de l’hymne national se fait pour des raisons politiques ou culturelles. L’hymne est une chanson adoptée comme symbole d’une nation, tout comme le drapeau ou la devise nationale. Il renforce le sentiment d’appartenance à un pays. Choisir un hymne inclusif renforce la position pionnière du Canada dans la lutte pour l’égalité entre les sexes.

Des tentatives pour modifier l’hymne français existent depuis longtemps déjà. Elles avaient refait surface après les attentats de Charlie Hebdo ou lors du refus de Christiane Taubira de chanter la Marseillaise à l’Assemblée Nationale avec les autres députés. En ce qui concerne le Canada, une dernière chose reste à régler : obtenir la validation royale pour que l’hymne soit corrigé. Quant à la version française de l’hymne canadien, aucun changement en vue : ses paroles ne font aucune mention des fils ou filles du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading