15 juillet 2024

Des journalistes tentent de discréditer l’ordonnance du Juge Walter Voltaire sur l’assassinat de Jovenel Moïse.-

2 min read

Certains analystes des grands médias de la capitale haïtienne envisagent de boycotter l’ordonnance du Juge Walter Volter, mettant ainsi en lumière les divisions et les manipulations au sein des médias haïtiens.

Les médias traditionnels, souvent considérés comme façonnant l’opinion publique et manipulant les masses, ont déjà pris position contre l’ordonnance, accusant les anciens hauts responsables, notamment l’ancienne première dame Martine Moïse et l’ancien Premier ministre Claude Joseph, d’être les principaux instigateurs de l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet 2021.

Contrairement aux mandats d’amener délivrés à certains ministres par un juge affilié à leur camp, qui ne figuraient pas dans le rapport de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) sur les équipements de la (CNE), cette décision suscite des critiques acerbes.

Ces propagandistes se faisant passer pour des analystes ont encensé le juge Al Duniel Dimanche pour avoir émis plus d’une vingtaine de mandats dans des circonstances douteuses. Ils ont offert une tribune à ce juge afin qu’il puisse exprimer ses opinions et manipuler l’opinion publique contre des personnalités clés, en particulier Claude Joseph et Martine Moïse, absents de la liste. Ce même juge a même présenté des excuses publiques pour avoir demandé le gel des comptes bancaires de Martine Moïse.

Il est navrant de constater que la presse haïtienne soit soumise à de telles influences. Ces propagandistes, se faisant passer pour des journalistes, et anti-gouvernementaux d’Ariel Henry, expriment leur frustration face à l’échec du coup d’État qu’ils soutenaient. Ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour discréditer quiconque s’oppose à leurs parrains, Martine Moïse et Claude Joseph.

Il est effrayant de penser que si leur tentative de renverser Ariel Henri avait réussi le 7 février dernier, ils auraient probablement tenté d’amnistier tous les responsables afin de blanchir le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse.

5 thoughts on “Des journalistes tentent de discréditer l’ordonnance du Juge Walter Voltaire sur l’assassinat de Jovenel Moïse.-

  1. Lakayînfo.com ,journal en ligne à la solde du putschiste Ariel Henry prends les haïtiens pour des cons en faisant passer les victimes comme les agresseurs.
    Shame on you assholes !

  2. Les caméras de surveillance de la résidence du Président Moïse ont disparu. La première action du juge aurait dû de rechercher les caméras et de visionner les enregistrements qui montrent les vrais agresseurs sur l’internet. Sans ces enregistrements les accusations du juge contre Martine Moïse et Claude Joseph ne sont que de la propagande mensongère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading