21 février 2024

Le FLATTEUR est humilié par le MENTEUR supporté par le Maitre BLANC. Jean Henry CÉANT est victime de la flatterie qui manifeste en lui.

2 min read

Le FLATTEUR est humilié par le MENTEUR supporté par le Maitre BLANC.

Jean Henry CÉANT est victime de la flatterie qui manifeste en lui.

Il était le premier à reconnaître l’élection de l’inculpé Jovenel Moïse à la présidence lors du second tour des dernières élections présidentielles.

Pour prouver sa capacité de Caméléon, il a été fait infiltrer le G8 des candidats qui contestaient les élections et à travers le petit bonhomme de tout le monde et de toutes les parties, connu pour son style d’invertébré politique, monsieur Ceant, a infiltré le centre de tabulation afin de faire passer pour vrai les comptages fraudés. Ce dernier croyait avoir reçu une Bénédiction de la part de Jovenel Moïse que le petit mandataire au centre de tabulation défendait à travers ses textes prépayés.

Le malin Jovenel Moïse a utilisé son enjôle Jean Henry CÉANT au bon moment.

Après les dégâts provoqués par le président lui-même les 6-7 et 8 juillet, c’était le porte-bonheur pour le notaire Jean Henry CÉANT. À quelque chose malheur est bon! Le 6 Août 2018 un arrêté nomma le notaire Jean Henry Céant premier ministre, dès lors, il commence à exercer son rôle d’enjoliver les mensonges de son patron Jovenel.

Il a mis sur pied, de concert avec le président, des techniques visant à ralentir les marches pacifiques des petrochallengers et autres à travers les rues sur la demande KOT KÒB PETROKARIBE A ?

Si le salaire du péché c’est la mort, le salaire de la flatterie c’est la déception et l’humiliation.

Il est trop tard pour le flatteur de se rendre compte que le menteur est plus rusé que lui.

Réflexion citoyenne de

BLAISE Robelto Flanky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading