15 avril 2024

Le Président Jovenel Moïse aura démis de ses fonctions, jugé et condamné pour crime de haute trahison. (BLAISE Robelto Flanky) 29/06/2019

3 min read

Le Président Jovenel Moïse aura démis de ses fonctions, jugé et condamné pour crime de haute trahison.

Le parlement co-dépositaire de la Souveraineté nationale a pour mission première de légiférer. Parallèlement, il est également placé pour contrôler les actions gouvernementales selon les prescrits constitutionnels. C’est dans cette démarche bien méritée que le groupe minoritaire de la chambre basse a demandé au bureau d’insérer dans l’ordre du jour d’une éventuelle séance la mise en accusation du président de la république pour crime de haute trahison.

Massacres

D’abord le massacre de la saline où le délégué de l’ouest Richard Duplan, sous les ordres du président Jovenel Moïse, était directement impliqué, selon plusieurs rapports dont celui de la MINUJUSTH.

L’implication du délégué départemental du Nord, Antonio Jules, dans l’assassinat de Jacques Dubois au Cap-Haïtien, dans le cadre du dossier petrocaribe.

En un mot, de massacre en massacre le pouvoir exécutif ne se contente pas de faire couler le sang de la population haïtienne pour rester au pouvoir .

La tuerie massive des manifestants, des tireurs d’élite, des bandits payés par ces autorités juste pour sauver leurs peaux. Que fait la justice haïtienne après tant de preuves d’implication de ce pouvoir vampirique dans le banditisme ou les massacres d’État ?

Que devrait dire le parlement, dans son pouvoir de contrôle ?

Crime de haute trahison

Le crime de haute trahison est une infraction politique, une sorte de deloyauté extrême à l’égard de son pays, comme le fait de faire venir des mercenaires lourdement armés pour tuer d’honnêtes citoyens et citoyennes, selon l’ancien premier ministre d’alors.

C’est le cas, des septs mercenaires avec une supposée *mission d’État.*

« My boss will call your boss » disait l’un d’entre eux à un policier.

Bref, le locataire du palais national a ses mains mouillées dans tout ce qui fait la honte à la fonction présidentielle.

Blanchiment des avoirs, détournements de fonds publics, clientélisme, banditisme, surfacturation, transactions illégales , vols , gabegies administratives , crime de haute trahison , crime contre l’humanité, massacre planifié etc.

Haïti est en face d’un groupe d’homme qui ne veut que voler, piller au su et au vu de tout le monde les biens de l’État.

Heureusement nous avons des hommes même s’ils ne sont pas en grand nombre pour redresser la barre quand il n’y a plus d’espoir dans ce coin de terre jadis paradisiaque mais devenu, sous les mains des narcotrafiquants, un lieu non vivable .

Cette mise en accusation doit être une priorité des gens de droit qui luttent ardemment pour une justice forte en Haïti.

Elle est un moyen sine qua non pour que le parlement tant critiqué ces derniers temps d’afficher une image plus au moins positive devant la population toute entière.

LAKAYINFO

Blaise Robelto Flanky

+50943399494

WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading