20 février 2024

Le système de santé Haïtien entre corruption, mauvaise gouvernance et Charlatanisme.-

4 min read

De nombreux motifs ont poussé les Haïtiens à la révolte. parmi eux, un système de santé qui reste miné par une mauvaise gouvernance et la corruption.

Tous les dirigeants Haïtiens, le secteur privé et même des personnels de santé ont fait des hôpitaux des autres pays de l’Amérique leur destination privilégiée. Ce manque de confiance dans le système de santé national, peut-être considéré comme une forme de mépris à l’égard de la population et de professionnels de santé. Le complexe du colonisé, semble prégnant dans la quête de soins à l’étranger, parfois pour des maladies aisément prises en charge en Haïti.

Est-ce ce complexe ou la nécessité d’avoir des « relations » pour obtenir un rendez-vous et l’insalubrité Chronique des infrastructures qui ont poussé ces Haïtiens à recourir aux hôpitaux des Etats-Unis ?

Ils se font tous soigner aux USA, où travaillent beaucoup de personnels formés en Haïti.

Mauvaise gestion de politique

Le système de santé créé jusqu’à après notre indépendance et renforcé vers les années 1976 après le lancement de la réforme sanitaire de la région des Amériques pour que Haïti, lui aussi rentre dans cette dynamique, s’est donné pour but de répondre aux besoins des usagers sans discrimination d’appartenance sociale ou régionale.

A noter que le budget alloué les deux dernières années à la santé ne dépasse pas 3 % du budget national, qui est loin d’être représentatif par rapport au seuil minimal de l’OMS qui est de 15 % . Haïti a investi moins de 2 % de son PIB en soins de santé au cours des 5 dernières années alors que le minimum recommandé est de 6 %.

Nous n’avons pas les moyens des nations développées certes, mais nous pouvons faire le minimum, nous devons redéfinir nos priorités pour doter le pays d’un système plus juste et plus fort.

Qu’est-ce-qui explique alors les dysfonctionnements dénoncés par les usagers?

On peut dire que le système de santé Haïtien souffre d’incohérence en matière de gouvernance, de management, d’évaluation de performance. Des dépenses de santé sont en net accroissement sans une réelle maîtrise, les comptes nationaux de la santé sont rarement établis.

Cette incohérence accouche des hôpitaux et d’équipements dans une société profondément sous-analysée, donnant à voir des structures de soins sans personnel et profondément sous-utilisées. Ignorant les spécificités économiques, culturelles, géographiques et sanitaires de chaque region, il ont produit un mode de distribution faisant peu de cas de la complexité et de la diversité des espaces sociaux. Résultats : les patients et leurs familles sont contraints à l’errance sociale et thérapeutique pour se faire soigner dans des hôpitaux mieux équipés et des capitaux situés en dehors du pays.

Il ne s’agit pas uniquement de dysfonctionnements techniques ou sociaux, mais plus fondamentalement, d’un centralisme excessif et administré dans la mise en oeuvre de l’offre de soins. De dimension politique de tout système de soins est indéniable puisque c’est le politique, défini ici par la façon d’instituer la société, qui opère les choix et les différents arbitrages dans le champs de la santé.

Le système de santé Haïtien devrait permettre à tous les Haïtiens d’avoir les mêmes droits à la santé selon l’article 19 de la constitution haïtienne.

Médecine prophétique/Charlatanisme

Le malaise du secteur public, en fait un « évacuateur » des patients vers certains individus souvent sans formation médicale. C’est un problème grave qu’on doit prendre en considération, si vraiment nous voulons construire une nation forte et un Système de santé fort.

C’est dans ce contexte de corruption et de mauvaise gestion qu’Haïti doit faire face aux défis qu’impose l’implantation d’un système de santé capable de répondre aux besoins d’environs 12millions d’habitants sans aucun préjugés.

DIEUFORT Danove Jose-Karly, médecin en formation à la FMP/EBMO/UEH

Représentant des étudiants de la FMP au rectorat de l’UEH

Coordonnateur départemental nord de la CJH( Coalition de la Jeunesse Haïtienne)

Vice-coordonnateur REZISTANS SANTE

Directeur administratif de BIG BANG Santé

Responsable sanitaire LPPT (Lespwa Pou Pitit Tè a)

mail : djkdieufort3@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading