15 avril 2024

Ne vous trompez pas, ce dialogue inter – haïtien est plutôt un dialogue inter-dealers pour initier un coup dur à la population haïtienne, il est de ce fait un dialogue mort – né.

2 min read

Le dialogue que prône l’administration Moïse- Céant est révélé mort d’avance, plusieurs facteurs raisonnables peuvent nous aider à confirmer cette hypothèse.

La mémorisation des faits politiques de nos jours nous consignent une fois de plus une bonne compréhension des événements actuels, mais aussi nous poussent à prendre les vraies décisions de l’avenir.

Toutefois, l’administration Moïse – Céant semblerait n’a pas mémorisé les faits politiques, de ce fait il n’a pas compris les événements de nos jours, par conséquent, il n’arrivera pas à prendre les bonnes décisions politiques, économiques, sociales et sécuritaire pour le bonheur du pays .

Par plus forte raison, il descend graduellement dans le même océan d’erreurs politiques du temps passé.

Voyons les faits, le 12 décembre 2018, le premier ministre Jean Henry Céant a proposé un pacte de gouvernabilité face à la crise globale profonde en Haïti.

Qu’apportait ce pacte?

S’agissait-il d’un pacte pour impacter de pire la crise que connaît le pays?

De toute façon, il avait échoué dès sa première tentative.

On pourrait tout deviner, dans une analyse profonde, quand un homme ou un groupe d’homme échoue dès le départ d’une activité sociale, ce qui engendre cet échec.

La carence de motivation, de compétence, de savoir faire et de leadership, de souplesse et d’élégance, de projets viables ou de planification et j’en passe pourront faire l’objet dd ce raisonnement.

Mais une chose est sûre,

le gouvernement Moïse – Céant a échoué .

Continuerait-il à échouer?

Laissons parler les faits.

Conjointement au dialogue entamé par le premier ministre Jean Henry Céant, le président Jovenel Moïse avait mandaté Gabriel Fortuné en catimini pour faire échec au premier ministre afin de lui discréditer.

De là, laisse voir la division du gouvernement.

La division n’est-elle pas la base de toute faillite?

Quel dialogue pensez-vous que ce gouvernement divisé pourrait nous apporter ?

Toute autre chose, sauf un dialogue franc.

le peuple haïtien, comprend le jeu de Jovenel MOÏSE et crie haut et fort les revendications.

Par la suite, de l’échec du pacte de gouvernabilité que l’on appelle l’échec de Céant, le malade du pouvoir Jovenel Moïse amorce un dialogue dit dialogue inter – haïtien, le 21 février 2019.

Le pacte de gouvernabilité n’apportait rien, le dialogue inter – haïtien apportera t-il de solution aux revendications populaires ?

Corruption, blanchiment des avoirs, trafics illicites, drogues, dealers, tueurs, malversations, etc sont des reproches faites au groupe de Jovenel MOÏSE.

Quoi de sérieux peut-on entreprendre avec un groupe de mafioso et d’incompétence politique ?

Le dialogue que prône L’administration Moïse-Céant est un dialogue mort – né.

#LAKAYINFO

0 thoughts on “Ne vous trompez pas, ce dialogue inter – haïtien est plutôt un dialogue inter-dealers pour initier un coup dur à la population haïtienne, il est de ce fait un dialogue mort – né.

  1. Ping : HIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading