18 juillet 2024

Quand le diable Rouge voudrait se faire passer pour un mouton blanc dans le dossier de l’ ONA. (BLAISE Robelto Flanky)

4 min read

L’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA) comme toutes autres institutions en Haïti, ces derniers temps, fait l’objet de toutes injures et de discriminations.

Pourtant, l’histoire de cette institution reste et demeure inconnue pour le grand public.

Quelle est l’histoire cachant derrière ces injures et discriminations?

En HAÏTI, toute institution créée par l’Etat, quelque soit sa nomination, a pour but d’accompagner le petit groupe néo-colonialiste de la bourgeoisie compradore.

En effet, cette institution, ONA, a été fondée le 8 Septembre 1965, exactement 9 ans après la naissance du diable rouge, qui fêtera ses 63 ans de naissance demain, New York, lieu où il avait vu le jour, le 3 mars 1956.

La vraisemblance c’est que depuis le 22 Septembre 1957, les noirs étaient toujours au pouvoir mais au service de ces néocolonialistes qui contrôlent tout à savoir: la présidence, la primature, le parlement, la justice, la police, les douanes, etc.

Depuis jadis, ce sont eux qui complotaient au détriment de nos productions nationales, le ciment d’Haiti, la minoterie d’Haiti, les sucreries d’Haiti (welch), les savonneries d’Haiti, les productions de riz de l’Artibonite, etc…

Rappelons-nous de la Belle Époque où nos familles ne vivaient pas au-delà de leurs moyens. L’année avant Duvalier.

Le plan favorable pour mieux détruire la production nationale c’est d’importer tout ce dont nous avons besoin de l’extérieur, tels que: le sucre, la farine, le lait, le riz, l’huile, le pois, le ciment, aujourd’hui encore nous importons même le sel brut, les bois-pains et les excréments des animaux de la République Dominicaine.

Cette dépendance totale des exportateurs néocolonialistes en Haïti a créé la pauvreté extrême et la misère totale au sein des masses et aux mains d’œuvres calcifiées et non calcifiées.

Pourquoi ces faux jesus n’investissent pas dans l’agriculture, l’élevage et l’industrialisation pour la création d’emploi ?

Réponse:

Un bon emploi peut transformer la vie d’un être humain, et la création d’emplois peut également transformer celle d’une société entière pour promouvoir la prospérité et lutter contre la pauvreté.

Pourquoi les Néocolonialistes qu’on appelle bourgeois préfèrent l’importation des produits de première nécessité, les produits industriels et autres de l’étranger ?

Réponse:

Pour mieux capturer le peuple dans la pauvreté. Ils n’emploient que quelques personnes pour décharger leurs marchandises pour faire la mise en dépôt puis un (1) teneur de livre, trois (3) livreurs et un (1) comptable.

Selon une toute dernière étude d’une organisation humanitaire en Haïti, la non création d’emploi dans le secteur de l’agriculture, de l’élevage et de l’industrie met en danger environ 2.6 millions de personnes en insécurité alimentaire en. La nécessité alimentaire a des besoins financiers à hauteur de $58.9 millions pour pouvoir cibler 1.1 millions des plus vulnérables en 2019.

Quelle bourgeoisie pour quel pays ?

Si nous nous capitalisons sur le diable rouge, presque tout ses grands investissements proviennent du fonds de l’Etat Haïtien, plus particulièrement de l’ONA.

À présent une guerre froide s’est établie depuis environ 15 ans entre les parlementaires et le palais national, qui sont des esclaves à talent au service de cette bourgeoisie, autosatisfaction.

Selon vous pourquoi le diable rouge, (le faux jesus) a cette volume de rage contre des sénateurs et des autres haïtiens à la peau noire aux cheveux crépus qui ont fait de faible prêt 20 fois moins que lui à l’ONA ?

Réponse:

Ils (les Sénateurs ) investissent leur argent prêté à l’ONA dans l’agriculture et l’élevage, ce qui génère 99,9 fois plus d’emplois directs et indirects que ces bourgeois commerçants qui importent de l’étranger.

Le diable avec ses manoeuvres d’anéantir le peuple sent qu’il est au point de perdre le contrôle des esclaves politique qui, dans le soucis de révolter, voulaient créer leurs richesses collectives capables de répondre aux véritables besoins du peuple , et de ne plus se soumettre au diable rouge.

L’heure ne serait pas aux gouvernements de doublures mais aux hommes qui comprennent que la Bourgeoisie existant en Haïti n’est pas haïtienne.

De ce fait, stoppons le règne de ploutocratie ( l’État d’une société dans laquelle les plus riches exercent plus ou moins directement le pouvoir politique ou jouissent d’une influence prépondérante) pour parler avec enthousiasme d’une indépendance énergétique.

BLAISE Robelto Flanky

LAKAYINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading