12 juillet 2024

RUBRIQUE ANTI-CORRUPTION / DERMALOG: Quand les corrupteurs auront fini de ruiner le pays, ils commenceront tout de suite par nous chasser comme des bétails à leur faim.

4 min read

Le marché pour l’émission des cartes d’identité nationale accordé par l’Etat haïtien à la firme Allemande DERMALOG fait scandale sur les réseaux sociaux et dans la presse haïtienne depuis plusieurs semaines.

Grâce au Sénateur Youri Latortue qui a fait de la Commission Ethique et Anti-Corruption le poumon du Sénat de la République, décrié pour son manque de rigueur depuis quelques temps, le Gouvernement ne pourra plus cacher au public les dessous de la campagne d’identification subitement relancée par l’état.

Tandis que l’on veut détourner l’attention de nos jeunes sur les vrais torts du dossier en faisant valoir que ce ne serait qu’un subterfuge pour renforcer la popularité de certains hommes politiques, nous insistons pour revenir aux faits en posant les bonnes questions simplement.

A cet effet, nous allons commencer la rubrique DERMALOG et aller au fond du dossier, en apportant chaque jour, un nouvel élément de l’enquête susceptible d’offrir quelques éclaircissements.

1-Qu’est-ce que DERMALOG ?

-DERMALOG est une firme allemande qui se spécialise dans les questions d’identification nationale et dans la fabrication de passeports. Elle travaille au service de nombreux pays. A noter qu’il y a de nombreuses compagnies qui offrent un service comparable à celui de DERMALOG, d’où l’intérêt des appels d’offres pour bénéficier de meilleures conditions possibles pour le pays.

2-Est-ce que Dermalog a un contrat avec l’Etat Haïtien ?

-Un projet de contrat a été signé par les ministres et par Dermalog, mais il manque la signature de la Cour Supérieure des Comptes et du contentieux administratif. Légalement, il s’agit d’un projet de contrat qui n’a pas encore le statut de contrat puisqu’il n’a pas été exécuté par toutes les entités qui y sont représentées.

3-Est-il possible que les signataires ne savent pas qu’il fallait obtenir la signature de la Cour des Comptes?

-Toutes les parties savaient qu’il fallait la signature de la Cour des comptes, car c’est mentionné dans le contenu du contrat . C’est donc pour cela que le contrat a été envoyé deux fois à la Cour des comptes pour signature.

3-Est-ce que la Cour Supérieure des Comptes va finir par signer ?

-La Cour Supérieure des Comptes a déclaré qu’elle ne va pas signer car elle a remarqué que les principes de passation de marché n’ont pas été respectés et que l’information technique fournie est insuffisante. En résumé, la Cour des Comptes a alors déclaré que les intérêts de l’état ne sont pas assurés dans les documents qui lui ont été présentés.

4-Est-ce que la cour a fait des recommandations ?

-Oui. Elle a fait des recommandations, notamment celle de lancer un appel d’offre. Elle a pris la peine de donner les raisons pour lesquelles elle ne voulait pas signer le contrat avec Dermalog. Ses recommandations n’ont pas été suivi. L’Exécutif lui a envoyé le contrat une nouvelle fois pour signature.

5-Qu’est-ce que la Cour a fait quand elle a reçu le contrat pour signature une deuxième fois ?

-Elle a écrit une nouvelle lettre et a encore refusé de signer le contrat, pour de nombreuses raisons, qui, selon elle devait alerter les responsables du plus haut niveau. Elle en a profité pour dire au Ministère de la Justice par écrit de « reprendre la procédure avec la participation d’autres entreprises ».

6-Si la Cour des Comptes ne signe pas, est-ce que le contrat est valable ?

-Le contrat n’est pas valable. D’ailleurs le contrat lui-même stipule que ce contrat rentre en vigueur avec la signature de la Cour Supérieure des Comptes.

7-Par quels moyens est-ce que la firme Dermalog s’est installée sur le territoire national en train de travailler aujourd’hui ?

-Elle est sur le territoire national en train de travailler illégalement. C’est la continuité de la violation des lois sur la passation de marchés pratiquée dans le rapport Petrocaribe qui se répète. Par ailleurs, c’est pour cela qu’il faut alerter la jeunesse parce que ses revendications ne sont pas entendues.

8-Est-ce que Dermalog a reçu de l’argent de l’Etat haïtien ?

-Exactement! Malgré le refus de signer de la Cour Supérieure des Comptes, l’Etat a décidé d’avancer avec Dermalog pour un montant de 27 700 000 00 US$. Une fois que la Cour des Comptes a pris une position ferme, l’Exécutif a choisi d’ignorer cette dernière et de faire semblant que sa signature n’était pas utile. Il y a la preuve de plusieurs paiements et la lettre de crédit pour l’intégralité du montant que l’Etat Haïtien s’est engagé à exécuter, sans l’aval de la Cour des Comptes. Donc, l’argent a été prélevé des fonds publics.

En conclusion, il est clair que la signature de la Cour Supérieure des Comptes était requise. Autrement, l’Exécutif n’aurait pas prévu une place sur le document pour cette signature. De ce fait, l’Exécutif n’aurait pas pris la peine d’envoyer le contrat deux fois par devant la Cour des Comptes dans le but d’essayer d’obtenir la signature. A une époque où tous les jeunes réclament plus de transparence et une meilleure gouvernance, il est choquant de voir que la meme désinvolture continue avec les deniers publics.

Aujourd’hui, on nous invite à venir faire nos cartes d’identification, mais à quel coût?

Et pourquoi n’arrivons nous pas à avoir des réponses claires sur la raison pour laquelle aucun appel d’offre n’a été fait ?

Arrêtons cette epistaxis d’Haïti!

LAKAYINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading