12 juillet 2024

Sorite de la Note de l’Ambassade Américaine dans sa teneur diplomatique: « Sa Blan di » en cinq (5) points. (Bendgy TILIAS)

4 min read

Sorite de la Note de l’Ambassade Américaine dans sa teneur diplomatique: « Sa Blan di »?

Bendgy TILIAS

1-« Le gouvernement des États-Unis partage le désir du peuple haïtien de bâtir un avenir meilleur pour Haïti ».

Le désir exprimé actuellement par le peuple haïtien est connu de tous. C’est d’obtenir la démission inconditionnelle du président de la république aux fins d’éradiquer ce système qui anéanti la classe moyenne, met l’Etat à genoux dans l’intérêt d’une oligarchie sans vergogne exploitant la misère noirâtre de la population, exploite les ouvriers, gaspille les maigres finances du pays dans des soi-disant parlementaires, élimine la production nationale, etc. Dans la dynamique d’instaurer un autre système de gouvernance à travers une nouvelle constitution résultant d’une conférence nationale. Ce désir est partagé par le gouvernement des Etats-Unis.

2-« Un dialogue et des compromis véritables conduisant à un gouvernement transparent et responsable ».

Puisque le dialogue n’est plus réalisable avec Jovenel Moïse qui n’admet pas le jeu démocratique en traitant ses opposants politiques de gangs armés et de dealers de drogue, donc il nous faut des compromis véritables avec toutes les options sur la table. La seule chose capable de réunir tous les secteurs autour de la table des discussions.

3-« Nous félicitons la Police Nationale haïtienne d’avoir œuvré pour le maintien de la paix et de la stabilité tout en veillant à ce que les citoyens haïtiens exercent le droit de faire entendre leur voix ».

L’arrogance de Jovenel Moïse est très mal comprise par le gouvernement des Etats-Unis qui admet que le droit des Haïtiens de manifester, de faire entendre leur voix est un acquis démocratique puisque, dans son allocution pré-enregistrée et diffusée sur la TNH, il avait déclaré: « Mwen bay CSPN nan lòd pou fè lapè blayi nan 4 kwen peyi a » comme si la population sera contrainte de rentrer chez elle par le bras armé du CSPN qu’est la Police Nationale D’Haïti.

4-« Nous encourageons tous les représentants légalement élus D’Haïti, ainsi que tous les haïtiens qui recherchent une solution politique pacifique conforme à la constitution haïtienne, à engager un dialogue inclusif ».

Puisque la démission de Jovenel Moïse paraît évident, le gouvernement des États-Unis encourage tous les élus et tous les Haïtiens à engager un dialogue afin de trouver une solution *POLITIQUE* pacifique conforme à la constitution haïtienne. Voyons ce que dit la constitution de la République D’Haïti de 1987, amendée le 9 mai 2011 en ses articles 149, 149-1, 149-2.

5-« Nous exhortons le gouvernement à redoubler d’efforts pour lutter contre la corruption et responsabiliser les personnes impliquées dans le scandale PetroCaribe ».

Le President ne peut lutter contre la corruption puisque la première dame est accusée dans le dossier Dermalog et, il ne peut non plus responsabiliser les personnes impliquées dans le scandale PetroCaribe puisqu’il est lui aussi impliqué dans la dilapidation de ces fonds. Donc, dans une dynamique de continuité de l’Etat, le prochain gouvernement devra responsabiliser toutes les personnes impliquées dans le scandale PetroCaribe dont Jovenel Moïse et consorts.

Que ceux qui s’éclairent des lumières de la Philosophie et ceux qui ont l’esprit pour comprendre, comprennent!

Bendgy TILIAS

Lisez la note de l’ambassade des États-Unis 👇🏾

Le gouvernement des États-Unis partage le désir du peuple haïtien de bâtir un avenir meilleur pour Haïti. Un dialogue et des compromis véritables, conduisant à un gouvernement transparent et responsable, peuvent au mieux servir les besoins et les aspirations du peuple haïtien. À cet égard, le Gouvernement des États-Unis se félicite de l’appel du Président Moise au dialogue national.

Depuis le 7 février, le peuple haïtien subit une violence croissante entraînant la mort de civils innocents et la destruction de propriétés publiques et privées. Le Gouvernement des États-Unis exhorte tous les citoyens, partis politiques et organisations de la société civile à s’exprimer pacifiquement. La violence aggrave l’instabilité et la souffrance du peuple haïtien. Nous félicitons la Police nationale haïtienne d’avoir œuvré pour le maintien de la paix et de la stabilité tout en veillant à ce que les citoyens haïtiens exercent le droit de faire entendre leur voix.

Nous encourageons tous les représentants légalement élus d’Haïti, ainsi que tous les Haïtiens qui recherchent une solution politique pacifique conforme à la constitution haïtienne, à engager un dialogue inclusif – sans recourir à une action violente. Nous encourageons également la mise en œuvre intégrale de mesures de politique économique saines au profit du peuple haïtien. Une gestion des ressources améliorée et transparente favorisera la croissance économique à long terme, améliorera le climat des investissements et générera des emplois. Nous exhortons le gouvernement à redoubler d’efforts pour lutter contre la corruption et responsabiliser les personnes impliquées dans le scandale PetroCaribe.

Nous réaffirmons notre engagement envers le peuple haïtien et continuerons d’œuvrer avec Haïti afin de créer un pays plus sûr, plus prospère et plus démocratique pour tous les Haïtiens.

https://ht.usembassy.gov/u-s-embassy-statement-on-haiti/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading