15 avril 2024

Une des premières dames à penser aux femmes de cette vielle profession Péripatéticiennes.

1 min read

La première dame de la république d’Haïti, en l’occurrence Martine MOÏSE, a rencontré le vendredi 16 Mars 2018, la communauté péripatéticienne du Nord, à Cap-Haïtien.

C’est l’une des premières dames à penser aux femmes de cette vieille profession patineuse qui, malheureusement est pleine de risques de maladies infectieuses, de viol, d’agression sexuelle et physique etc.

La première dame pensait qu’il y a une issue honnête et fière pour qu’elles puissent élever leurs enfants et aider leurs parents à partir d’une stabilité financière qui puisse répondre au besoin personnel (Lavi pa fini, Otan defwa WAP viv, ou Ka chanje Vi WAP mennen an) disait Martine MOÏSE, lors d’un échange avec une de ces courtisanes.

Des promesses ont été faites a l’égard de ces femmes, pour une intégration sociale digne et sans turpitude en les donnant des formations professionnelles selon leur niveau.

Des enveloppes ont été distribuées avec des mots sincères de la part de la première dame, ça a été fait avec beaucoup de discrétion mais le sourire des péripatéticiennes nous dit qu’il y avait d’autres choses dans l’enveloppe.

Très probablement la suite nécessaire sera assurée par la commission mise en place pour ce programme.

Blaise Robelto Flanky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading