15 avril 2024

LES SNIPERS PERDUS DE JOVENEL MOÏSE  » My Boss will call your Boss ». Mon patron appellera votre patron : équivoque et amphibologie. BRF

4 min read

La phrase ultime prononcée dans un langage codé de l’un des 7 individus que l’opinion publique appelle les 7 mercenaires ou des présumés terroristes privés est  » mon patron appellera votre patron « .

Talon R.BURTON, Kent Leland KROEKER, Christopher Mark MC KINLEY, Christopher M.OSMAN, Dustin Daniel PORTE, Bajagic DANILO, Vlade JANKOVIC, et Michael ESTERA, affirment à travers cette déclaration plusieurs explications qu’un simple mortel ne pourrais jamais comprendre.

Cette prononciation est non seulement un équivoque mais aussi une amphibologie.

En effet, une amphibologie est un

arrangement de mots d’une phrase qui peut la faire interpréter en deux sens différents et même contraires.

Et un équivoque, une phrase ou un mot Qui a un double sens, qui peut recevoir plusieurs interprétations et qui convient à différentes choses.

Tout corps armé à travers le monde utilise un code de communication.

Un diversionniste des réalités des faits sociaux a évoqué le mot infiltré tiré de cette phrase,

(Sont des professionnels de la sécurité infiltrés en Haïti lors d’une situation chaotique), en profondeur ce ne sont que des arguties pour manipuler l’opinion publique et de banaliser le travail de l’institution policière Haïtienne (PNH).

Qui est le patron des mercenaires terroristes privés bien armés ?

🇺🇸 My boss will call your boss.

Mon patron appellera votre patron ?

S’agissait-il des proches de Jovenel MOÏSE qui, après l’arrestation, appellaient pour demander avec répression la libération immédiate des mercenaires ?

De là, Jovenel Moïse étant le patron, dans un langage codé de la PNH et celui des présumés terroristes. Notre patron appellera votre patron.

🇭🇹 Your boss receved the call.

Le patron de la république d’Haïti n’est autre que le président de la république JOVENEL MOÏSE.

Aurait il sans doute reçu un appel de leur patron d’ordonner à ses subalternes de la justice de libérer les ressortissants américains dans la matinée .

Message qui a été bien reçu avec un suivi satisfaisant en libérant un groupe d’hommes lourdement armé dont leur mission veritabe paraît pour le grand public confus et bien détaillé pour les fins observateurs des faits socio-économiques et politiques du pays.

Vu que ces 7 mercenaires armés ont pu s’infiltrer en Haïti avec l’aide du gouvernement, de ce fait, les autorités de l’Etat doivent fournir un compte rendu à la nation.

Comment sont-ils entrés en Haïti ?

-Vu qu’ils ne sortaient pas avec leurs armes, où sont elles?

N’ont ils pas d’hommes compétents en langage militaire pouvant décortiquer cette phrase des mercenaires qui met à nu encore une fois l’implication du président Jovenel Moïse dans la tuerie sociale dans le but de rester au pouvoir, malade qu’il est ?

-Oui

Le Sénateur Youri LATORTUE spécialiste en sécurité l’a si bien expliqué à la population Haïtienne.

Le plan des snipers venant de l’étranger est clair et simple : éliminer les manifestants qui demandent des Comptes rendus sur le fond Petrocaribe et qui réclament le départ du président Jovenel Moïse, surtout les têtes de ponts, ensuite d’éliminer quelques parlementaires de l’opposition ainsi que des hommes considérés comme ennemis farouches de l’inculpé Jovenel.

Toutes ces stratégies approuvent clairement que la mission de ces mercenaires n’était autre que de TUER en Haïti le peuple est sans défense, ils sont laissé-pour-compte .

En évoquant le mot “infiltré” après un acte malhonnêtement étatique, cela devrait mettre en accusation Jovenel Moïse, contre génocide, en plus de douter sur l’institution Policière.

Faut-il admettre que cette situation crée une psychose et trouble ainsi l’ordre public ?

Si pour sécuriser une banque on a dû faire infiltrer des hommes armés venant de l’extérieur, alors que la police est là pour protéger les biens des citoyens et aussi de leur servir. En effet, cette situation a fait planer un grand doute sur l’institution policière comme quoi les policiers sont des braqueurs et que la direction de la BRH ne met pas confiance à cette institution, donc elle n’est pas crédible.

Mais en analysant la conjoncture on verra que cette explication ne tient pas la route. Ce raisonnement n’est pas bien fondé.

Bref, les 7 mercenaires étaient venus pour supporter le pouvoir de Jovenel MOÏSE en éliminant tous les obstacles pouvant empêcher le malade du pouvoir de jouir de ses biens privés, à savoir les richesses d’Haïti.

BFR

LAKAYINFO

0 thoughts on “LES SNIPERS PERDUS DE JOVENEL MOÏSE  » My Boss will call your Boss ». Mon patron appellera votre patron : équivoque et amphibologie. BRF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading