4 mars 2024

PetroPerú: Les bureaux du palais du gouvernement sont perquisitionnés au Pérou pour enquête sur la corruption.-

3 min read
L'un des procureurs présents, Luis Alberto Medina, a brièvement déclaré aux journalistes que "des informations relatives à l'affaire Petroperú avaient été recueillies" et a indiqué que personne n'avait été interrogé, car les gens peuvent ensuite être convoqués par le parquet.

dans le cadre d’une enquête pour corruption présumée dans des contrats de la compagnie pétrolière d’État Petroperú, et pour laquelle il existe déjà une enquête préliminaire contre le président Pedro Castillo.

Le ministère public a annoncé sur un Twitter que le « Bureau du procureur exécute la perquisition et la perquisition de maisons à des fins de saisie au palais du gouvernement et dans 14 autres propriétés liées à l’enquête pour l’adresse présumée dans l’acquisition de Biodiesel B100 – en charge de Petroperu – en faveur de la société HPO S.A », initiales de

L’opération comprenait la fouille simultanée des domiciles de responsables de Petroperu, qui, selon le parquet, « auraient été de connivence et / ou indûment intéressés » afin de favoriser la société HPO dans l’attribution du contrat d’achat de carburant.

L’hypothèse financière soutient que l’irrégularité se serait produite par le biais d’accords élaborés « le 18 octobre 2021 au bureau présidentiel ».

La présence de la police et des procureurs au siège présidentiel péruvien a commencé aux premières heures de vendredi et a duré plus de 10 heures, jusqu’à environ 15 h 30, heure locale (20 h 30 GMT), date à laquelle ils ont quitté le siège du pouvoir exécutif.

L’un des procureurs présents, Luis Alberto Medina, a brièvement déclaré aux journalistes que « des informations relatives à l’affaire Petroperú avaient été recueillies » et a indiqué que personne n’avait été interrogé, car les gens peuvent ensuite être convoqués par le parquet.

Le représentant n’a pas donné plus de détails affirmant qu’il s’agissait d’informations classifiées dans l’enquête.

« immunité absolue »
Début janvier, le ministère public a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire sur cette affaire contre le président Pedro Castillo, pour être intervenu dans le processus d’acquisition de biodiesel en faveur de Heaven Petroleum Operator, dirigé par l’homme d’affaires Samir Abudayeh, par le biais d’un contrat de 74 millions de dollars.

Cependant, le parquet a précisé à l’époque que la procédure est suspendue jusqu’à ce que Castillo termine son mandat de cinq ans, en 2026, puisque le président bénéficie « d’une immunité absolue qui transcende le domaine de la procédure pénale » au Pérou.

Pour l’avocat et ancien président de Transparecia Internacional José Ugaz, ce raid « indique qu’il existe des soupçons d’implication dans des actes illégaux dans l’environnement du président Castillo ».

Ugaz, ancien procureur entre 2000 et 2002 de l’affaire qui a causé la démission de l’ancien président péruvien Alberto Fujimori il y a deux décennies, a expliqué à l’AFP que des explications sont requises du président Castillo « à la fois pour l’ingérence présumée dans la nomination d’officiers militaires et dans le cas de Petroperu ».

Il estime qu’il faut répondre « pourquoi le directeur général et femme d’affaires du lobby de Petroperu Karelim López est entré au palais du gouvernement pour apparemment avoir des conversations avec le président ou son environnement ».

Pour Ugaz, les justifications du président concernant la présence de personnages comme López dans son environnement « sont peu probables ».

Il a rappelé des scandales tels que les réunions nocturnes cachées que le président Castillo a tenues à l’extérieur de sa résidence officielle, qui n’étaient pas inscrites au registre présidentiel et dont la liste des personnes présentes n’a pas été signalée.

Les responsables de Petroperu dont les maisons ont été perquisitionnées ce vendredi étaient Hugo Chávez Arevalo (directeur général de Petroperu), Muslaim Abusada Sumar, Gunther Documet Celis, Roger Liy Lion et Gregorio Saenz Moya.

1 thought on “PetroPerú: Les bureaux du palais du gouvernement sont perquisitionnés au Pérou pour enquête sur la corruption.-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading