27 mai 2024

Trois armes à feu et d’autres objets interdits retrouvés à la prison civile de Port-au-Prince.-

2 min read

La police nationale a présenté le bilan des fouilles effectuées au Pénitencier national, quelques jours après la tentative d’évasion des détenus. Armes à feu, matériel tranchant, téléphones portables ont été retrouvés dans les cellules . « Au total, nous avons saisi 3 armes à feu, 37 couteaux, 5 machettes, 124 piques, 101 petits paquets et un gros paquet de marijuana, 33 cartes SIM et une énorme quantité de reçus de transferts de fonds », a détaillé Garry Desrosiers, porte-parole adjoint de la PNH. 

L’inspecteur Desrosiers a, dans la foulée, indiqué que les autorités vont enquêter pour déterminer comment ces différents objets ont été introduits à la prison. « La police judiciaire enquête également afin de faire la lumière sur les causes exactes de cette tentative d’évasion », a-t-il assuré. 

Le porte-parole adjoint de l’institution policière a également fait le bilan des opérations s’étendant du 22 janvier à cette date. « 16 armes à feu, 3 véhicules ont été saisis. 6 personnes ont été arrêtées pour viol sur mineurs et adultes. 18 kilogrammes de marijuana ont été saisis. Edner Poliné, membre du gang de Village-de-Dieu, a été arrêté après une filature de la police. Guillaume Jean-Baptiste, vendeur de minutes électroniques, a été arrêté pour avoir fourni des renseignements au chef de gang de Village-de-Dieu dénommée Manno ainsi connu. Les agents de la DCPJ interrogent huit individus afin de reccueillir des informations sur ce gang impliqué dans des vols et enlèvements contre rançon », a-t-il fait savoir. 

Selon Garry Desrosiers, la police a également arrêté des personnes impliquées dans la mort d’un inspecteur de police et d’un juge de paix. « Le 19 janvier dernier, nous avons arrêté Louissant Bien-Aimable et Frantzy Silencieux pour leur implication présumée dans l’assassinat de l’inspecteur général Michael Lucius le 1er décembre 2019. Le 24 janvier, la police a intercepté Emmanuel Jean alias Pouchon pour son implication présumée dans l’assassinat du juge de paix Antoine Luicius. Le prévenu avait en sa possession le téléphone portable de la victime. Le 25 janvier dernier, nous avons capturé l’ancien policier Jean-Michel Gaspard toujours dans le cadre de ce dossier. Le commissariat de Croix-des-Bouquets a arrêté et transféré à la DCPJ Jean-Elie Félix, John Peterson Civil pour leur implication présumée dans l’assassinat du policier Jean-Robert Omusca. Ces prévenus sont aussi membres du gang 400 Mawozo et ont commis des exactions sur la route de Ganthier », a-t-il indiqué. 

Jean Daniel Sé nat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading