15 juillet 2024

Une année sanglante pour la politique au Mexique : 38 politiciens assassinés en 2024.-

2 min read

La violence politique a atteint un sommet inquiétant au Mexique cette année, avec la mort de 38 politiciens. Parmi ces victimes, au moins 23 étaient des candidats en campagne pour les élections, marquant un climat électoral particulièrement dangereux.

Le meurtre de ces candidats survient dans un contexte déjà tendu et violente. La semaine dernière, un assassinat brutal d’un candidat à la mairie a été filmé, choquant la nation. Cette violence continue de s’intensifier, mettant en lumière les risques encourus par ceux qui osent se présenter aux élections.

Plus récemment, aujourd’hui même, Yolanda Sánchez, la maire de Cotija, a été tuée par un homme armé, quelques heures seulement après que Claudia Sheinbaum ait été élue première femme présidente du Mexique. Ce meurtre ajoute une couche supplémentaire de tragédie et de désespoir à une année déjà marquée par le sang et la peur.

L’assassinat de Yolanda Sánchez rappelle tragiquement que la violence ne s’arrête pas aux portes des élections. Elle frappe au cœur même des structures politiques locales, perturbant la stabilité et la sécurité de la société mexicaine.

Cette série de meurtres reflète une année particulièrement violente pour la politique au Mexique, illustrant les dangers omniprésents pour ceux qui cherchent à servir leur communauté par l’engagement politique. La situation actuelle soulève des questions urgentes sur la sécurité des politiciens et la stabilité démocratique du pays.

Source : CIG_Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading