15 juillet 2024

Vu sur le web: « PM Conille devra vaincre la guérilla d’incivisme » déclare Emmanuel Ménard.-

3 min read

AG/Presse, 4 juin 2024
Le principal dirigeant du parti Louverturien Réformiste, Dr.

Emmanuel Ménard semble être optimiste dans les démarches en cours pour doter Haïti de nouvelles structures gouvernementales. Il précise que depuis l’assassinat du Président Moïse, un terrorisme d’un nouveau genre s’est installé dans le pays à côté des gangs armés qui agissent sans motivation politique.

Rien n’a été fait pour rétablir la sécurité; l’État s’est effondré, sans le fonctionnement régulier des institutions républicaines, sans gouvernement légitime et sans aucun élu dans la république. « La coalition gouvernementale menée par l’ancien premier ministre Ariel Henry, poursuit-il, a gaspillé plus de trente mois à tergiverser pour trouver un consensus large et n’a jamais appliqué les deux accords signés avec des protagonistes.»


Après la déconvenue du Dr.Henry en terre étrangère, incapable de regagner la capitale Port-au-Prince, il a donc fallu l’intervention soutenue de la communauté internationale pour trouver un accord politique satisfaisant.

« J’ai participé aux assises de la CARICOM le 11 mars. J’ai plaidé pour une Nouvelle Gouvernance Intérimaire avec un Président Provisoire et un Premier Ministre à la tête d’un Gouvernement de Mission mais une majorité de parties prenantes a opté pour un Collège, déclare-t-il. Je me suis plié à la décision majoritaire sans participer à la désignation des membres du Conseil Présidentiel. C’est à mon sens une moins mauvaise formule de sortie de crise.»


Pressenti par des groupes pour être candidat au premier ministère, Dr.Ménard avait refusé le dépôt de sa candidature et explique son choix.

« A mon analyse, j’ai pensé qu’un pléthore de candidats pouvait compliquer la tâche du Conseil dans un processus déjà fragilisé. J’ai parlé au Dr.Conille, j’ai soutenu sa candidature à cause de sa compétence et les rapports de force en sa faveur. En plus, c’est un acteur non partisan, il n’est d’aucun parti politique. Mon comportement est pragmatique et patriotique.»


Concernant sa présence au prochain gouvernement, Emmanuel Ménard répond : « Je n’ai participé jusqu’à présent à aucune négociation en ce sens. Les cadres du parti, nos partenaires de la Coalition Nationale et le Groupe du Milieu sont à disposition si les autorités le souhaitent ; je reste fidèle à la ligne doctrinale de mon parti, je n’ai jamais été demandeur. C’est toujours ma posture en politique. Toutefois, le PM Conille a mon entier soutien et possède des atouts pour réussir la transition, mais il devra vaincre la guérilla d’incivisme de certains secteurs.

J’ai toujours plaidé pour un Pouvoir Exécutif équilibré avec des compétences éprouvées, la mise sur pied de l’Organe de Contrôle de l’Action Gouvernementale, d’un Conseil de Sécurité comme bras technique du CSPN et d’un Conseil Électoral crédible. Le renforcement des structures nationales de sécurité et de défense est nécessaire avec l’appui de la force internationale. Aucun état ne peut résoudre ses problèmes sécuritaires sans une Agence d’intelligence et de renseignements fonctionnelle et fiable. »
Très prudent sur la fonctionnalité de cette structure bicéphale, Ménard nuance : « Il faut laisser le soin au Premier Ministre de gouverner sous le regard du Conseil Présidentiel et les parties prenantes resteront en vigie citoyenne sans vouloir contrôler l’administration car la finalité, ce sont de bonnes élections. »
Il faut rappeler que Dr.Ménard mène une grande campagne auprès des capitales étrangères pour mobiliser des capitaux internationaux autour d’un plan Marshall pour Haïti.

Ses démarches ont trouvé de l’intérêt en Afrique et ont aussi conduit des élus du Congrès américain à déposer un projet de loi pour le financement sur dix ans du Plan Louverture, nom du héros de la révolution haïtienne dont son parti Force Louverturienne Réformiste prône une « réforme révolutionnaire » concept nouveau calqué sur la révolution tranquille menée par exemple au Canada dans les années 60 ou récemment au Rwanda.

1 thought on “Vu sur le web: « PM Conille devra vaincre la guérilla d’incivisme » déclare Emmanuel Ménard.-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 LakayInfo. Tous droits réservés. Contact : lakayinfo47@gmail.com WhatsApp : +509 36.67.32.49 | Newsphere by AF themes.

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading